Menu

Rencontre amicale et concert à Gevelsberg

Rencontre amicale et concert à Gevelsberg

Très tôt le samedi de Pentecôte, 67 musiciens de l’Harmonie Municipale de Vendôme et leur famille ont pris la route pour rendre visite à leurs homologues de Gevelsberg. Après une soirée dans les  familles d’accueil, un prestigieux concert offert par l’Harmonie, le dimanche de Pentecôte, devait constituer le point d’orgue d’un séjour, certes court, mais intense dans la ville partenaire

Le maire de Gevelsberg, Claus Jacobi, s’est joint au directeur de la société de musique de Gevelsberg, Michael Ibing, pour accueillir, dans un  français tout à fait remarquable , les hôtes vendômois en rappelant que les deux orchestres ont toujours constitué la base du jumelage et s’est montré très satisfait de recevoir de nouveau l’Harmonie Municipale de Vendôme en ce jour de Pentecôte.

L’orchestre vendômois a enthousiasmé dès les premières notes le public allemand constitué d’environ 300 personnes réunies au Centre de l’église et de la culture de Gevelsberg. Avec «Mont-Blanc» d’Otto Schwarz, l’orchestre invitait le public à une ascension musicale sous la direction musicale de Michel Lekeux. Avec « Skyfall » on entrait dans le monde de James Bond. Puis, Michel Lekeux céda la baguette à son fils, Maxime Lekeux, pour « Mancini spectacular » qui fut aussi longuement applaudi. Le programme très varié avec «  Bayerische Polka, Arabesque, danses arméniennes, pops on the spots, pirates des caraïbes et contes irlandais » permettant à de nombreux solistes de dévoiler toutes les facettes de leurs talents déclencha de longs applaudissements dans une salle entièrement conquise. Notre consoeur Jacqueline Stork du journal de Gevelsberg « der Westen » a écrit tout simplement : « L’harmonie Municipale, avec sa tonalité charismatique, a offert un superbe concert en présentant un large répertoire allant des musiques de films jusqu’à la musique classique ».

Suite aux applaudissements soutenus d’un public qui ne souhaitait pas voir s’achever ces moments enchanteurs, l’orchestre a  interprété « razy music in the air», de Jacob van Haan avant de terminer  solennellement son concert avec «l’Hymne à la paix» de M. Mounier et «l’ode à la joie» de Beethoven évoquant le long cheminement de l’amitié franco-allemande.
Au début de la seconde partie, Jean Crespin, vice-président de l’Harmonie, remercia Michael Ibing, directeur de l’orchestre de Gevelsberg de son invitation. Il remercia également    tous ceux qui ont contribué au succès de cette rencontre, en particulier ceux qui ont aidé à pourvoir à l’hébergement et les familles d’accueil sans lesquelles rien ne serait possible, avant de remettre entre autres à Michael Ibing des présents (vin et gâteaux) mettant en valeur notre région et qui permettront d’agrémenter les fins de répétition.

Jean Crespin a conclu son discours avec « Vive la musique qui permet de telles belles rencontres ! Vive la musique qui crée d’étroites relations entre nos deux orchestres ! »
La traduction a été assurée par Eveline Lavigne qui a également présenté chaque œuvre musicale au public allemand.
Après un moment d’échange très convivial entre les membres des deux orchestres réunis devant un buffet préparé par les familles d’accueil, il fallait songer dès le lendemain matin à reprendre la route du retour. C’est le cœur rempli de tous ces moments très forts vécus à Gevelsberg que chacun monta dans le car après avoir remercié et embrassé très chaleureusement  ses hôtes.

E. Lavigne

Légende de la photo : Monsieur Jean Crespin, vice-président de l’Harmonie Municipale remettant au directeur de la société de musique de Geveslberg, Monsieur Michael Ibing un livre sur les châteaux de la Loire et un produit très local pour les moments d’après répétitions…

image_pdfImprimer en pdfimage_printImprimer cet article

À lire également

Editorial de Septembre 2017 : Une puce qui gratte un peu

  Alors qu’en France la polémique bat son plein sur la nouvelle loi travail et les contrats aidés revus à

Une offre de soins pour tous

 Le 27 juin, à Vendôme, sous l’impulsion de l’Ordre de Malte, un dispensaire était inauguré à destination des personnes qui

Poursuivre et élargir l’offre

 Avant de reprendre mensuellement la description d’un producteur ou d’un artisan approvisionnant le magasin Les Bio du Coin, nous souhaitions

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

<

MENU
X