Menu

Sans crier gare, la culture s’invite en gare

Sans crier gare, la culture s’invite en gare

Un projet fou… mais tellement fédérateur ! Imaginez les 19 kilomètres du trajet du Train touristique de la Vallée du Loir ( TTVL ), au départ de Thoré-la-Rochette à destination de Trôo, qui se transformeraient en une immense scène où des perspectives insolites, des métamorphoses paysagères, des voyageurs deviendraient spectateurs pour un voyage unique.

 

association Remue-Ménage ; Remue-Ménage ; Train touristique de la Vallée du Loir ; TTVLTout part du visionnage d’une vidéo de deux artistes allemands qui ont monté une opération rassemblant 400 bénévoles le long d’un trajet en train pour des scènes drôles et amusantes afin de divertir les passagers. L’ association Remue-Ménage a rebondi sur le concept. Elle est à l’origine d’un projet à l’identique. Car l’art, c’est une passion pour la famille Dutour qui, depuis 2001, d’abord à Troo puis à Thoré la Rochette en 2010, anime l’association par des cours de danse, de théâtre et toutes sortes de formations artistiques, comme des ateliers pour enfants. La création de leur Théâtre de Poche, dans l’ancienne épicerie du village, lieu de résidence permanente également d’une compagnie de marionnettes, «La Fabrique à Chimères», favorise les rencontres entre les artistes et leur public.

 

«J’aime assez l’idée d’agitateur culturel du territoire. Coordonner des évènements culturels également qui sont toujours vecteurs de rencontres, de partage, d’échanges d’idées et de compétences», s’amuse Jessica Dutour, artiste pluridisciplinaire et directrice de projets, entre autres avec La Fabrique à Chimères. Un projet de voyage en train touristique qui permettrait donc de réunir différents artistes, amateurs ou professionnels, mais surtout passionnés. Profiter de la vingtaine de kilomètres de trajet pour une mise en scène hors du commun. «Une première réunion a eu lieu le 26 janvier où un grand nombre d’artistes a pu se déplacer pour commencer à construire le projet», poursuit-elle. Car des forces vives, il en faudra pour mener à terme ce projet ambitieux. Avec une journée unique de représentation : le 28 juillet. Un inventaire des moyens humains a été listé, car qui dit projet ambitieux dit obligatoirement nombre de bénévoles, partenaires, soutien des collectivités, promotion, et solliciter la population locale afin de créer une synergie.

 

«Nous avons l’accord bien sûr pour l’utilisation en location de l’autorail TTVL sur un aller-retour supplémentaire le 28 juillet. Des particuliers nous ouvrirons aussi leur jardin qui jouxte les voies ferrées. Nous avons reçu également des propositions de prêt de matériel d’autres associations», précise Laure Commerçon, présidente de l’ association Remue-Ménage. Le projet entame sa deuxième phase, celle de la coordination de l’ensemble du matériel nécessaire, de l’appel aux bénévoles, de la préparation technique et une mise en ligne de la collecte de fonds a été lancée en parallèle sur le site Ulule : Gares et regards pour voyager autrement…

 

Pour en savoir plus : www.remuemenage.org/gares-et-regards/
Crowdfounding : https://fr.ulule.com/gares-et-regards/

image_pdfImprimer en pdfimage_printImprimer cet article

À lire également

LARDILLIER-DABIN, un menuisier qui va loin…

 Située à Herbault, Lardillier-Dabin est une entreprise de menuiserie avec une équipe de compagnons qui intervient dans les départements 41,

12 000€ de la Duckrace pour la Maison des Parents

 Après une Duckrace réussi le 3 septembre dernier, course de canard sur le Loir lors de la Journée des associations,

RIM fête ses 25 ans cette année

 C’est en 1993 que nait la société RIM. José Héron, son créateur, fort de son expérience au sein d’autres entreprises,

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

<

MENU
X