Cet article vous est proposé par Le Petit Vendomois
Article écrit par Alexandre Fleury / Publié le 16 février 2016
Source:https://lepetitvendomois.fr/economie-societe/associations/un-pont-noue-entre-cuba-et-la-france/

Un pont noué entre Cuba et la France

Coopérer c’est concourir à une oeuvre commune, définie entre 2 interlocuteurs. L’association nationale Cuba Coopération France (CCF) a des ramifications dans les départements et au niveau local, le Comité est l’un des interlocuteurs, répondant à des besoins sur place dans l’île des Antilles suivant un calendrier précis. Les Vendômois, Jacques et Nathalie Burlaud sont les acteurs en Loir et Cher de cette réunion entre ces 2 cultures.

Développer la coopération avec Cuba est bien sûr l’objectif premier, mais parallèlement le comité du Loir et Cher s’est donné comme mission de faire connaitre la réalité Cubaine et sa culture.

«Au niveau du Comité 41, nous avons choisi de travailler sur la santé et la petite enfance» souligne Jacques Burlaud, président du Comité du Loir et Cher et membre du Conseil d’Administration de l’association au niveau national.

Le Comité 41 n’existe que depuis 5 ans mais Jacques a déjà fait de nombreux allers et retours dans la province de Sancti Spiritus, à Trinidad, capitale de la province exactement là où l’association Loir et Chérienne a décidé d’intensifier ses efforts. Une première action a eu lieu dans un foyer maternel qui accueille de futures mères en situation difficile.

«Aucun don d’argent, seule une aide matérielle a pu se faire en accord avec les autorités» précise Nathalie, autre cheville ouvrière de cette association.

Ainsi du mobilier, tables, chaises, des ventilateurs et des réfrigérateurs ont pu être fabriqués ou achetés sur place grâce à la dotation du Comité. Car suivant l’éthique de l‘association «Cuba Coopération France», il est primordial de faire travailler les artisans ou commerçants locaux. Cette première action s’est déroulée sur 3 ans. Un 2e projet vient en 2015 d’être mis en place avec l’hôpital pédiatrique de Trinidad. La priorité a été donnée sur du matériel médical de perfusion et des éléments de confort comme des climatiseurs ou des fontaines à eau.

«Ce qui fait l’intérêt de la coopération avec les Cubains, ce sont des projets bâtis en commun. Ainsi les locaux s’investissent également en repeignant, créant des séparations, refaisant des toilettes ou douches.» détaille le président.
«J’ai toujours été réticent à l’humanitaire, la générosité c’est beau mais c’est confus et complexe, qui se fait le plus plaisir ? A quoi cela correspond ?» s’interroge Jacques.

Avec la coopération il a trouvé une éthique qui lui correspond davantage. «Bâtir ensemble, avec un suivi régulier, cela me satisfait intellectuellement» précise t-il. Le Comité du Loir-et-Cher cherche également à faire connaitre des artistes cubains. C’est ainsi qu’a été organisée une exposition en novembre dernier aux Greniers de l’Abbaye, réunissant une multitude de tableaux, choisis et ramenés de Cuba par l’association.

«Nous achetons sur place et revendons ces oeuvres avec une petite marge ce qui nous permet en plus des dons et subventions de la Région de financer les projets.»

Ce qu’aiment particulièrement Jacques et Nathalie ce sont les échanges avec la population. Ils sont tombés amoureux de ce beau pays au début des années 2000 suite à un voyage.

«Il y a des gens exceptionnels et une relation extraordinaire s’est nouée avec eux» expliquent ils.

La nouvelle saison d’animations de l’association Vendômoise commencent dés le 9 mars par une deuxième opération envers les femmes cubaines avec des lectures, exposition et projection de film à la bibliothèque de Vendôme. En octobre ce seront les journées cubaines «Etre enfant à Cuba» et en novembre à nouveau une exposition d’oeuvres d’artistes cubains à la Chapelle St Jacques. L’amitié France-Cuba se cultive par l’action et la culture.

© Copyright 2015-2020 Le petit Vendomois. All Rights reserved.

page 1/1