Menu

Le centre aquatique des Grands Prés sur la ligne de départ

Le centre aquatique des Grands Prés sur la ligne de départ

En présence d’Alain Bernard, champion olympique et mondial de natation, de nombreux élus locaux, départementaux ainsi que régionaux, la pose de la première pierre du centre aquatique des Grands Prés, à Vendôme, a lancé le début du chantier du nouveau centre aquatique.

 

Le projet d’un nouveau centre aquatique avait débuté il y a cinq ans, sous la mandature de Catherine Lockhart et de Paul Cruchandeu, en qualité d’adjoint au sport. Cinq années de tractations qui débouchent finalement sur un beau programme. En septembre 2016, la destruction de l’ancienne piscine pouvait commencer, une destruction à 70 %, car seuls l’entrée et les gradins ont été conservés. «La piscine historique des Grands-Prés, sur laquelle le projet se bâtit, portait la nostalgie de l’architecture balnéaire des années 60. L’architecte a proposé une maquette respectueuse du passé tout en étant conforme aux fonctions et usages d’aujourd’hui. L’existant sera valorisé et magnifié», se réjouit Pascal Brindeau, maire de Vendôme et président de l’Agglomération Territoire Vendômois.

 

Ce nouveau bâtiment encadrera la construction existante, avec, côté ouest, l’accueil principal et le centre de remise en forme (sauna, hammam et balnéothérapie) ; et à côté est, les locaux techniques. Au centre, un bassin en intérieur avec huit couloirs de nage de 25 mètres, une pataugeoire de 70m2 et un bassin d’activités donnant accès au bassin extérieur qui comptera un toboggan (pentaglisse) de trois couloirs.
Cette piscine, dont la fréquentation est estimée à 140 000 entrées par an, sera destinée aux habitants du bassin de vie de Vendôme, dont le grand public bien sûr, mais également aux clubs de natation, aux associations et aux scolaires. Un bâtiment dont la construction est bien engagée désormais, avec une belle identité contemporaine, qui s’inscrit dans l’évolution générale des piscines en France.

image_pdfImprimer en pdfimage_printImprimer cet article

À lire également

Il était une fois un studio

Tous professionnels aguerris, ils mettent au service du territoire leur talent, leur expérience, leur temps, leur pédagogie pour proposer des

Huit mois pour surveiller son alimentation

Manger mieux, local, bio et de saison sans augmenter d’un centime son budget alimentaire ? C’est possible. Dix familles vendômoises vont

La belle aventure fluviale

Inscrit au Patrimoine mondial de l’Unesco, La Loire, fleuve royal, peut s’explorer en canoë ou en kayak en toute sécurité.

MENU
X