Menu

Un centre équestre à Clairefontaine

Un centre équestre à Clairefontaine

A Saint-Hilaire-la-Gravelle, plus précisément à Clairefontaine, hommes et engins s’affairent sur un chantier d’envergure, d’une superficie de quelque trois hectares, et qui sera désormais consacrée à la passion équine.

 

« J’ai commencé à maturer le projet il y a un an et demi », explique Jean-Jacques Avrain, cuisinier émérite mais aussi entrepreneur dans l’âme et amoureux des chevaux.

 

Re-situons l’ensemble dans son contexte. Il y a trente ans, les parents de Jean-Jacques innovaient en lançant, sur l’exploitation agricole familiale, une ferme-auberge avec des produits du potager et de la basse-cour. Une initiative qui leur a valu la médaille d’or du tourisme il y a peu de temps.

 

Aujourd’hui, Jean-Jacques, cuisinier au parcours prestigieux, a choisi de revenir sur ses terres natales et de reprendre le flambeau. Un retour aux sources (évidemment) pour l’activité des lieux.

 

Loin d’une orientation nostalgique ou rêveuse, le jeune chef d’entreprise s’est attaqué au potentiel de pérennité de son activité. «Avec la restauration et quelques chambres, la fréquentation n’est pas suffisante pour être réellement durable. Il fallait véritablement créer une dynamique. Alors, autant associer travail et plaisir avec les chevaux.»

 

De fait, Jean-Jacques Avrain s’est métamorphosé en promoteur immobilier du monde équin et a conçu trois entités indépendantes mais complémentaires permettant l’installation de trois entreprises partenaires.

 

La première est un centre équestre. L’écurie de dix-huit box, aux toutes dernières normes d’accueil pour les représentants de la plus noble conquête de l’homme, en est au stade des finitions. Une carrière, en sable de Fontainebleau de 60 m par 40, est aussi opérationnelle pour le démarrage de l’activité le 1er décembre. L’ensemble sera complété par un manège de 40 m par 20 début 2018. Le partenariat professionnel est déjà acté avec un champion de renom international.

 

La seconde est un pôle d’hydrothérapie qui utilisera les eaux bienfaisantes de la source de Clairefontaine pour les soins. Marcheur aquatique, box de soins, ostéopathie… seront au menu de ce centre de remise en forme du cheval qui entrera en activité au printemps.

 

La troisième est un cabinet vétérinaire qui attend de trouver le praticien idoine.

 

Ainsi, à l’été prochain, le projet, qui a bénéficié de l’aide d’acteurs économiques de référence comme Gilles Deshayes, Francis Minier ou Didier Lemoult, aura pris sa pleine mesure.

 

 


À lire également

De Vendôme à Ouarzazate

À l’heure de la COP21 à Paris, et en amont de la COP22 qui aura lieu en 2016 à Marrakech,

Sport Pour Tous, tous au sport

Fin juin, l’Association Sport Pour Tous a remis les différentes récompenses pour les meilleurs d’entre eux. Avec plus de 1000

Une course automobile accessible à tous et pour tous !

L’association ONZAIN 24 HEURES 4L organisera pour le 28 et 29 mai, la course des 24 heures 4L qui se

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

<

MENU
X