Menu

Ces métiers indispensables

Ces métiers indispensables

Malgré le confinement imposé à tous et qui s’est renforcé hier soir avec l’intervention du Premier ministre à la télévision, certains doivent travailler afin que chacun puisse vivre. Outre le milieu médical, infirmières, médecins, urgentistes ou ambulanciers qui continuent leur travail remarquable, les métiers de bouche et la grande distribution maintiennent sans relâche depuis une semaine leur ouverture malgré la peur de la contamination du Covid-19.

 

Pour ceux interrogés par téléphone hier, l’approvisionnement est maintenu grâce notamment aux producteurs et industriels qui exercent encore leur activité. «Nous avons chaque jour des camions qui ravitaillent notre magasin. Tous les produits sont à peu près en rayon sauf ceux qui en début de semaine dernière ont été dévalisés avec ce vent de panique. Cela a désorganisé nos approvisionnements comme pour les pâtes ou les rouleaux de papier toilette » déclare le directeur d’une grande chaîne de magasin vendômois. Aucun problème donc côté alimentation, même pour les fruits et légumes avec peut être une baisse pour le rayon poissonnerie dû à un manque d’activité des bateaux de pêche.

 

Du côté du personnel, peu manque à l’appel malgré des conditions de travail compliquées. « Nous avons moins de 10% de nos collaborateurs qui se sont mis à l’arrêt, principalement dû à la fermeture des écoles ce qui les oblige à rester à la maison pour garder leurs enfants. Pour la protection des hôtesses de caisse, nous avons dû nous adapter en permanence. Cela n’a pas été simple, nous avons essayé d’être le plus réactif possible pour rester ouvert en équipant nos caisses de protections en plexiglass. On nous reproche de faire travailler nos collaborateurs sans protection comme le manque de masques. Mais si nous en avions à leur donner, nous leur donnerions, les masques sont réquisitionnés pour l’instant pour le milieu médical, ce qui est normal, nous ne subissons que le manque de préparation de l’Etat » poursuit le directeur.  Pour certaines grandes surfaces, il a fallu mettre en place des vigiles à l’entrée pour limiter l’affluence afin d’éviter un nombre trop important de clients en même temps dans le magasin. « Nous ne sommes pas là pour faire la police, ce n’est pas notre rôle, mais l’on essaye de faire passer le message. Et puis souvent nous avons moins de monde l’après-midi et donc dire simplement à nos clients d’étaler leur course tout au long de la journée »

 

Le succès du Drive en ces temps de confinement n’est plus à démontrer. Un grand nombre de clients supplémentaires, des commandes internet plus importantes font qu’une commande se prépare dorénavant avec une semaine d’attente. « Cet afflux implique une réorganisation. J’ai limité le nombre de commande par jour de façon à préserver mes salariés » détaille un autre directeur d’enseigne. Mais tous les supermarchés ont la même demande quant à la discipline de leurs clients et l’élargissement des créneaux pour éviter l’affluence. Tous remercient également leurs collaborateurs exemplaires qui savent garder leur sang-froid et rester à leur poste de travail dans ces moments compliqués pour tous.

 

Reste la question des marchés qui semble se diriger vers une interdiction. En effet un texte signé la nuit dernière par Edouard Philippe interdirait la tenue de ceux-ci, y compris couverts. Une différence avec ses propos d’hier soir à la télévision… Quid des petits producteurs locaux ?

image_pdfImprimer en pdfimage_printImprimer cet article

À lire également

On ne nait pas relieuse, on n’achète pas non plus sa charge !

Pour  Sandrine Salières-Legoff, c’est un choix qui fait partie de la vie, un parti pris sans aucune amertume, un joli

La passion du bois chevillée au corps

Auto-entrepreneur depuis 10 ans, Yves Hubert possède 30 ans d’expérience dans la menuiserie. Rénovation, création, il maîtrise parfaitement toutes les

Mieux se nourrir demain ou les dessous de l’alimentation bio…

Enfant de Haute-Savoie, de souche paysanne, mais devenu Beauceron bien enraciné en Loir-et-Cher depuis fort longtemps, Claude Gruffat, pionnier de

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

<

MENU
X