Menu

Claire, pâtissière bio

Claire, pâtissière bio

Gourmande invétérée, Claire Glatigny a créé, en 2018, sa micro-entreprise de pâtisseries bio, des gâteaux en vente sur deux marchés et au « Bio du coin » à Naveil-Montrieux.

 

Comptable de métier, Claire Glatigny ne se verrait plus derrière un bureau. Elle décide, en 2009, de repartir sur les bancs de l’école en intégrant une formation en pâtisserie. « Je travaillais comme vendeuse dans une boulangerie-pâtisserie à Blois et, dans un premier temps, avec mon nouveau diplôme en poche, j’ai enseigné aux particuliers la pâtisserie sous forme de cours » explique-t-elle.

 

L’activité baissant, Claire Glatigny, qui ne désirait pas créer une boutique, se lance alors dans la fabrication chez elle de pâtisseries bio qu’elle vendra sur les marchés. « J’ai été approché par la famille Habert qui m’a parlé alors de la création de la boutique de producteurs bio à Naveil. J’en suis devenue associée, la demande est forte pour les pâtisseries bio peu proposées par ailleurs » poursuit la créatrice de bonheur en bouche.

 

Achetant ses produits localement, le lait et sa crème chez Christian Lalliot du Poislay, ses œufs à la famille Habert à Chauvigny-du-Perche ou ses fruits même exotiques chez Dominique Briant à Epuisay, Claire Glatigny confectionne chez elle, à la Chaussée-Saint-Victor, ses pâtisseries, sans laboratoire pour l’instant. « Je fais peu de création propre, je suis plutôt très classique dans ma fabrication, des entremets, des Paris-Brest ou Opéra, j’aime également les macarons mais souvent par manque de temps je ne peux en fabriquer ». Car une fois fabriqués, ses produits périssables doivent se retrouver rapidement sur les étals de son camion pour le marché bio du mercredi à Vendôme et du samedi à Tours ou à la boutique des « Bio du coin » avec une livraison deux fois par semaine. Converties au bio, Claire et ses deux filles s’y sont mises facilement car les produits sont bien plus goûteux !

 

Pour Noël, Claire Glatigny prépare les bûches traditionnelles en parts individuelles en vente directement à la boutique ou sur les marchés mais avec la possibilité de les confectionner en version familiale uniquement sur commande. « Je viens de me lancer dans la fabrication, il faut les préparer à l’avance, un peu comme les galettes des Rois car la demande est forte à un instant donné. Je fais également le Stöllen avec des raisins, fruits confits, amandes et épices, une spécialité alsacienne au moment de Noël, je l’aime beaucoup » précise-t-elle. Des produits 100% frais, 100% bios et 100% faits maison, un métier passion que l’on vous disait, à goûter sans modération !

 

Les produits se retrouvent au Marché Bio du mercredi après-midi à Vendôme au Parc Ronsard et à la boutique « Les Bios du coin » à Naveil-Montrieux ouverte du mardi au samedi.

image_pdfImprimer en pdfimage_printImprimer cet article

À lire également

1er salon des associations

 Dans le département de Loir-et-Cher, entre 5 800 et 6 800 associations en activité avec plus de 24 000 bénévoles

Retour dans le giron communal

 Du changement dans la continuité pour les lecteurs assidus avec le remplacement de la bibliothèque communautaire par la médiathèque communale

La ville de Vendôme pilote pour l’alimentation

 En novembre, la ville de Vendôme et sa cuisine centrale étaient récompensées comme une des quinze structures pilotes, parmi les

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

MENU
X