Cet article vous est proposé par Le Petit Vendomois
Article écrit par Le Petit Vendômois / Publié le 13 août 2020
Source:https://lepetitvendomois.fr/economie-societe/des-photos-dispersees-mais-propriete-privee/

Des photos dispersées mais propriété privée

Dans notre numéro de juin, nous avons rappelé les 80 ans du bombardement de Vendôme. Nous avions illustré l’article de Jean-Claude Pasquier, avec des photos en noir et blanc représentant les ruines du quartier autour de la Porte Saint Georges.

 

Ces clichés circulant depuis fort longtemps dans le Vendômois, nous n’en connaissions ni l’origine, ni même l’auteur. Interpellé par Patrick Loyau, petit fils du photographe Louis Loyau décédé en 1956, nous avons pu remonter aux sources et découvrir les photos originales avec leurs négatifs. Cette rencontre fort intéressante fut l’occasion d’observer également plusieurs clichés inédits du Vendômois dans une collection unique de la période trouble de la Seconde Guerre Mondiale. Fort justement, Patrick Loyau nous précise qu’il n’interdit pas l’exploitation des photos de son grand-père mais demande simplement de préciser la provenance et l’auteur de ces clichés. Si ces photos ont été tant reproduites c’est sûrement dû aux magasins de photos eux-mêmes qui tiraient quelques exemplaires supplémentaires pour leur propre collection.

 

Au moulin de l’Abord Dieu à Saint Quentin les Trôo, maison de la famille Loyau, plusieurs photos d’époque présentent une croix de Lorraine que Louis Loyau a gardée pendant toute la guerre sur le mur d’entrée, sorte de pied de nez à l’ennemi. Ses quelques clichés et son intérêt pour le Général de Gaulle ont valu à Louis quelques mois de détention à Blois et Orléans pendant la guerre. Une raison de plus pour lui rendre hommage en soulignant que ces photos lui appartiennent bien.

© Copyright 2015-2020 Le petit Vendomois. All Rights reserved.

page 1/1