Menu

Les 30 ans de Sprint Lab

Les 30 ans de Sprint Lab

1986-2016, 30 ans, Catherine et Jean-Jacques Coutable partent prochainement à la retraite mais la relève est déjà assurée par Yann leur fils et Tamara leur belle fille.

Arrivés tous deux de la Région Parisienne il y a 30 ans, Jean-Jacques Coutable, employé de bureau mais passionné depuis très longtemps par la photographie décide de monter son commerce avec sa femme Catherine. Complètement autodidactes, ils suivront une formation, surtout pour apprendre le développement sur les machines, une des premières à Vendôme qu’ils installeront dès leur ouverture en 1986.

«Sprint Lab a été tout de suite le nom que nous avions trouvé pour notre magasin. Le développement automatisé était précurseur et les photographes de la ville ne le connaissaient pas encore ce procédé» souligne Jean-Jacques.

Aimant beaucoup photographier l’action, plutôt le sport en mouvement comme il le précise, Jean-Jacques Coutable a vu la progression et les mauvais sens de la profession.

«L’arrivée du numérique dans les années 2000 nous a ouvert paradoxalement d’autres horizons avec la retouche photo ou la reproduction de photos anciennes» renchérit Catherine.

Yann a rejoint ses parents il y a une dizaine d’années et a lui aussi mis sa patte dans l’entreprise en développant plus les photos vers les particuliers pour des évènements, mariages, anniversaires, naissances,… Son épouse Tamara vient de rejoindre cette entreprise familiale. La photo chez Sprint Lab c’est en famille que ça se fait !

Sprint Lab, place de la République, Vendôme
02 54 80 26 32

image_pdfImprimer en pdfimage_printImprimer cet article

À lire également

Hist’Orius en décembre

 Après le succès des différentes expositions organisées par Hist’Orius dont la dernière sur « Montoire entre les deux guerres »,

Les commerçants font leur cinéma

 Evénement caritatif organisé depuis 1987, 30 ans cette année !, par l’Association française contre les myopathies (AFM), le Téléthon 2017

Le Département de Loir et Cher au chevet du monde associatif

 En 2020, le constat est amer : la crise sanitaire a contraint 65% des associations à cesser ou réduire considérablement

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

MENU
X