Menu

Lutter contre le gaspillage alimentaire

Lutter contre le gaspillage alimentaire

Faire la chasse au gaspillage alimentaire de la commande à la consommation, tel est le projet signé entre la ville de Vendôme et le Syndicat ValDem le 25 novembre dernier, répondant à un appel à projet de l’ADEME (Agence De l’Environnement et de la Maitrise de l’Enerdie). Une opération qui devrait durer jusqu’en août 2016.

Chaque année 89 millions de tonnes de déchets alimentaires sont jetés dans l’union européenne. En France, selon l’ADEME (Agence De l’Environnement et de la Maitrise de l’Energie) la nourriture envoyée à la poubelle tous les ans, représente 20kg par habitant. Une première expérience calculée dans une école vendômoise par ValDem avait indiqué une production de 18,25 kg de biodéchets par élève et par année scolaire à la cantine.

Des chiffres bien trop élevés pour ValDem, le Syndicat mixte de traitement des déchets Vendômois, qui en collaboration avec la mairie de Vendôme s’attaque à une opération « Cantines anti-gaspi » dans 7 écoles élémentaires sur Vendôme par la mise en place d’actions jusqu’en août 2016.

«Nous cherchons à réduire les déchets alimentaires produits dans les écoles à travers de la prévention et de la valorisation des biodéchets.» explique Thierry Boulay, Président de ValDem.

L’objectif de réduire de 500 kg de déchets alimentaires par année scolaire et par école doit être atteint, pour une réduction donc de 3.5 tonnes pour les 7 écoles.

Ces actions viseront également la cuisine Centrale de la ville de Vendôme qui produit les repas, notamment ceux des cantines scolaires. Livrés en liaison froide dans des barquettes en polypropylène à usage unique, les repas pourront dans l’avenir être mis dans des bacs inox, action qui réduira le volume de déchets. L’amélioration de la qualité des repas est aussi envisagée en privilégiant les produits locaux. La mise en place également d’un logiciel, outil de gestion afin de mieux planifier et ajuster les achats et stocks, permettra d’éviter de commander ou de livrer en excès. Toutes ses actions prévues pourront ainsi  offrir une réduction de 1 à 5% sur son budget annuel.

Sensibiliser les élèves et le personnel de cuisine au gaspillage alimentaire passera par des animations ludiques et des formations pour les adultes afin de leur faire prendre conscience de la quantité de déchets produits chaque année. Des pesées à la cantine, animées notamment par une intervenante de l’association Perche Nature serviront à promouvoir les bons gestes à table et l’installation de poubelles pour les biodéchets dans les écoles valorisera le compostage. Un rapport final avec les résultats de l’opération «cantines anti-gaspi » devrait être mis en place à la fin du projet en septembre 2016 et servira sûrement à d’autres établissements par la suite, une expérience écrite qui doit également être mise en lumière lors de la semaine européenne du développement durable en avril prochain.


À lire également

Des hôteliers très remontés

A l’hôtel-brasserie du Capricorne, à Vendôme, l’Union des métiers et des industries de l’hôtellerie (UMIH) et le Groupements des chaines

Le Triangle Mobilier s’agrandit

Depuis plusieurs mois, les travaux vont bon train à Villeprovert sur la commune de Morée. En effet, près de 9.000

19ème Festival International de guitare de Vendôme

Toujours en quête  de nouvelles  nuances, Guitares au Gré du Loir  que soutiennent tant nos collectivités et partenaires privés que

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

<

X