Menu

Changement de présidence à La Prévention Routière 41

Changement de présidence à La Prévention Routière 41

Philippe Charté succède à Jean-Pierre Thiolat

Investi à fond dans ses fonctions de président de La Prévention Routière de Loir-et-Cher (PR 41), comme il le fut en tant que chef d’entreprise et responsable socio-économique du département, Jean-Pierre Thiolat, à la veille de ses 80 ans, remet à son successeur, Philippe Charté, les clefs d’une maison en parfaite santé, après 33 années de bons et loyaux services. L’homme sait que l’on n’est pas propriétaire à vie, de mandats ou postes et il est trop grand démocrate et/ou libéral  pour s’imposer.

Lors de la finale des épreuves scolaires départementales qui avaient lieu sur la piste de la PR 41 à Blois, un hommage a été rendu au partant, au nom de tous les bénévoles, par Alain Robinet, qui fut l’un des cinq directeurs à avoir travaillé, en bonne harmonie, avec lui ; Jean-Yves Salaün, délégué général national de l’association de la Prévention Routière ; Philippe Charté, le tout nouveau président, et Yves Le Breton, préfet de Loir-et-Cher.

Il fut rappelé qu’en 33 ans, Jean-Pierre Thiolat avait, avec toute une équipe soudée, su donner ses lettres de noblesse à la cause de la sécurité, surtout pour les jeunes, mais aussi pour les adultes, en passant d’un type de patronage à une machine bien huilée pouvant répondre à la majorité des cas d’études et de prévention, sans oublier les séances de récupération de points perdus sur les permis de conduire.

Il est vrai qu’il faut se souvenir que la piste pédagogique de Blois, la seule en France, à ce jour, a été menée de concert entre Jack Lang, alors maire de Blois, qui «ne voulait pas d’une cage à lapins, dans le quartier, mais du solide», et Louis Bellanger, élu de son équipe qui porta le projet à son terme. Ancien préfet de Loir-et-Cher, devenue présidente de la PR nationale, Yvette Chassagne apporta, aussi, de Paris, un soutien non négligeable à cette aventure qui, 22 ans plus tard, est bien là, sans trop vieillir. Une autre piste a été créée à Romorantin-Lanthenay. Une autre est fortement espérée et souhaitée à Vendôme. Jean-Pierre Thiolat pense que son successeur réussira à faire aboutir le projet avec la municipalité locale. Ainsi, le département de Loir-et-Cher serait le seul de France à posséder, non pas une, non pas deux, mais trois pistes de prévention sur son territoire ! Toujours en pointe !

Ancien agent d’assurances Monceau à Blois, pendant plus de 37 ans, Philippe Charté, 63 ans, ne faisait pas partie du conseil d’administration de la PR 41. Une longue amitié, avec Jean-Pierre Thiolat, en d’autres lieux et clubs-services, l’a convaincu d’accepter de reprendre le flambeau.
Promu président d‘honneur du comité de la PR 41, Jean-Pierre Thiolat, en recevant la médaille d’or de la PR nationale, a souhaité qu’elle puisse être, symboliquement, découpée en autant de morceaux qu’il y a eu de bénévoles car «sans eux, la PR 41 n’en serait pas arrivée à ce stade de réussite sereine et de plénitude entière au service des autres».

Richard MULSANS

image_pdfImprimer en pdfimage_printImprimer cet article

À lire également

De la vie à la mort, de l’ombre à la lumière…

 Il est presque trois heures… Vendôme est plongée dans le noir de la nuit et la plupart d’entre nous sommes

Théâtre à Ouzouer-le-Marché «Je le veux»

 La Compagnie de Momarand vous invite à la noce avec la comédie d’Eric Courtemanche, «Je le veux». Au matin du

Vendôme à l’heure cubaine du 10 au 13 octobre

 Quatre jours de manifestations vendômoises pour découvrir la vie à Cuba, films, expositions, conférence, musiques et gastronomie cubaines   Mercredi

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

<

MENU
X