Économie et sociétéÉconomie en Vendômois

Colère rurale

Les derniers jours de janvier et les premiers de février ont été marqués par les actions de agriculteurs en colère. En Vendômois, cela s’est traduit par deux blocages routiers, l’un à Epuisay sur la RD357 et l’autre entre Pezou et Fréteval sur la RN10 ainsi qu’une visite de l’hypermarché Leclerc.

Sur les points de blocages, les élus du territoire ainsi que le Préfet sont venus échanger avec les agriculteurs pour comprendre précisément les raisons de leur détresse. Empilement des normes, distorsion de concurrence, non maîtrise des prix de vente… avec des exemples précis à la clé et les effets concrets sur leur vie quotidienne. Karine Gloanec-Maurin, pour le Conseil régional, ou Bernard Pillefer, sénateur tout comme le député Christophe Marion ont écouté attentivement les revendications exprimées fermement mais sans agressivité afin que tout le monde comprenne les raisons de la colère.

Le Petit Vendômois

Mensuel gratuit depuis 32 ans, tiré à 28 000 exemplaires, le Petit Vendômois se veut proche de ses lecteurs, familier et convivial, sérieux sans se prendre au sérieux, ambitieux sans prétention…à l’image du Vendômois. Dans ses colonnes, on y trouve le Vendômois de toujours: celui d’hier, celui d’aujourd’hui, celui de demain (agenda, spectacles, concerts, expositions, fêtes et manifestations diverses, informations, échos, histoires et curiosités).

Articles similaires

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page