Menu

Une Entreprise Vendômoise au sommet

Une Entreprise Vendômoise au sommet

A2V Mécatronique, entreprise vendômoise, a décroché le contrat de changement des volets sur les phares de la célèbre tour parisienne. Une belle prouesse, à 280 mètres du sol. Visite guidée à Paris au 5e étage de la Tour Eiffel.

«L’astuce c’est de faire que ces 4 phares de la Tour Eiffel s’allument et s’éteignent de sorte qu’on ait cette impression qu’il n’y en ait qu’un seul.» nous donne comme explication Eric Régnard, ingénieur et gérant de la société A2V Mécatronique.

a2v-mecatronique-2Les ingénieurs autour d’un des phares sous les explications de Laurent Techniciens à la Tour Eiffel

En effet, le marché du phare au Xénon de la Tour qui éclaire à plus de 30km à la ronde autour de la capital a été décroché par cette entreprise innovante et à la technologie la plus moderne. Cette PME dont le siège est à Vendôme et le site de production à Rambouillet avec 15 ingénieurs et techniciens, a réussi en quelques années à se placer nationalement et même à l’international dans une technologie de pointe, la motorisation électrique des robots. Avant le projet de la Tour Eiffel qui accueille 4 phares, c’est en Arabie Saoudite que A2V Mécatronique s’est exercé sur 32 phares en synchronisation sur une tour de 500 mètres !  Cette société avait aussi auparavant décroché le marché des caméras au-dessus du stade de France. Travaillant également en Vendômois avec Caire, notamment dans la robotisation et la motorisation de machines spéciales, A2V Mécatronique a exercé ses talents dernièrement chez Sodisac à Thoré ou chez Project à Vendôme.

Pour le projet de la Tour Eiffel mis en place en juillet, Eric et toute son équipe ont été en relation avec les techniciens de la Tour Eiffel. Ces 4 phares tournent sur eux-mêmes et doivent fournir un seul faisceau. En effet, comme ils fonctionnent au Xénon et qu’il faut près de 20 minutes pour qu’ils s’allument parfaitement, ce sont des volets dit «shutter» qui permettent de cacher les 3 phares et qui restent allumer pendant que le 4e phare éclaire son ¼ de tour. Ainsi, quand on regarde la tour la nuit, on cette impression qu’un seul phare éclaire. «La première étape était de changer les shutters par des volets plus performants pour préparer les futures évolutions de la Tour Eiffel» précise Eric Régnard. Ainsi, il serait maintenant presque possible avec ce nouveau système de faire du morse, les volets étant commandés non plus mécaniquement comme auparavant mais robotisés avec motorisation.

«Le personnel de la Tour Eiffel peut maintenant maitriser plus efficacement, plus souvent et plus rapidement ces volets. On avait prévu 2 semaines pour ce chantier qui finalement s’est déroulé sur 1 semaine. Il fallait que chaque soir, les phares fonctionnent à nouveau ce qui nous obligeait à procéder au changement un par un des systèmes»  détaille Eric.

Une entreprise à la pointe de la technologie qui souligne une fois de plus qu’en Vendômois, il y a des compétences, preuve à l’appui du haut des 324 mètres du monument le plus célèbre et le plus visité de Paris.

a2v-mecatronique-3L’un des 4 phares de la Tour Eiffel


À lire également

Pôle Chartrain inauguré

C’était la fête ce 21 mai, jour de l’inauguration du nouveau Pôle Associatif de Vendôme, faubourg Chartrain. Les associations en

Jean-Pierre Condemine a pris ses fonctions

Contrairement à certains préfets qui «débarquent» dans le département, Jean-Pierre Condemine, nouveau préfet de Loir-et-Cher, connaît, non seulement son nouveau

BONTEMPS, pour un dépannage au bon moment…

Ancien technicien des établissements Prégeant à St Firmin-des-Près, Julien Bontemps est installé à Saint-Ouen comme artisan dépanneur depuis décembre 2009.

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont marqués d'une *

X