Menu

Feu Conseil général a tenu sa dernière session

Feu Conseil général a tenu sa dernière session

La dernière session du Conseil général, le 6 mars, était celle des au-revoir.
Jeudi 2 avril, ils seront encore 30 conseillers départementaux à siéger, en binômes, dans la salle Kleber-Loustau, à Blois, mais il n’y aura plus que quinze cantons.

Le président Maurice Leroy a salué celles et ceux qui avaient décidé de ne pas se représenter, à savoir Catherine Lockhart (Vendôme), Patrice Martin-Lalande (Lamotte-Beuvron), Claude Beaufils (Neung-sur-Beuvron), André Boissonnet (Marchenoir), Jean-Louis Marchenoir (Mennetou-sur-Cher), Jean Léger (Mondoubleau), Jean-Marie Bisson (Romorantin-Lanthenay), Serge Lepage (Saint-Amand-Longpré), Bernard Dutray (Ouzouer-le-Marché), André Buisson (Selommes), Marc Gricourt (Blois), et Claude Gorge (Vineuil), en les remerciant du

«travail de qualité accompli, au-delà des sensibilités politiques, avec dévouement, efficacité et sens de l’intérêt public».

Maurice Leroy regretta que le Contrat de plan État-Région pour 2014-2020, qui devait être présenté fin 2013, n’ait pas encore été signé…, ce qui apporte du retard dans les projets, investissements et carnets de commande pour les entreprises, en attente de travail…2014 aura été une année perdue pour l’économie tant départementale que régionale…270 millions d’euros devaient aller au ferroviaire et la Région a dû financer, hors contrat de plan et hors convention, un tiers de la rénovation des lignes. Il en va de même pour l’aménagement du giratoire, dit de Cap’Ciné, de l’INSA Centre-Val de Loire, et si Le Loir-et-Cher peut espérer une enveloppe de 18,8 millions d’euros, au titre de la convention Région-Département, le Cher en reçoit 25, soit plus de 40%.

Cela n’empêchera pas le Conseil général de poursuivre sa politique en faveur de l’autonomie et du maintien à domicile des personnes âgées et/ou handicapées, de développer Dom@dom 41 et de rénover les EHPAD, tandis que 710.000 euros seront consacrés au développement du tourisme, avec la création possible et souhaitée de 10.000 emplois dans le secteur touristique d’ici à 2020…
Par ailleurs, il faudra aménager le carrefour de La Patte d’oie à Saint-Gervais-la-Forêt afin de désengorger les accès sud de l’agglomération de Blois.

Après un flottement, plus que risible au sein de l’opposition départementale, pour savoir si mandat était donné au président afin de poursuivre, dans le cadre de la Loi, les négociations avec la Région afin d’obtenir un engagement à ce sujet, -ce qui fut fait-, la dernière annonce ne pourra que réjouir les habitants du Loir-et-Cher : pas d’augmentation fiscale pour la neuvième année consécutive, à l’image de seulement 7 autres conseils généraux de France à ne pas avoir augmenté les taux, tandis que le taux de la taxe sur le foncier bâti restait inchangé à la hauteur de 19,52%.
Enfin, avant que plusieurs conseillers ne fassent leurs adieux – on se serait cru à des obsèques, type Martin Bouygues, en présence des vivants – il a été décidé, comme le dossier fiscal, à l’unanimité, de reconduire le meeting aérien au «Breuil» le dimanche 31 mai prochain, quitte à voler la vedette aux mères de famille dont c’est la fête, le même jour.

Un hommage, pas funèbre, a été donné, par Maurice Leroy et tous les présents, au travail et travaux effectués au cours de cette mandature par l’ensemble des services administratifs de ce qui fut le Conseil général, en souhaitant que, quel que soit le résultat des urnes, il en soit de même avec le Conseil départemental dont le nom figure, déjà, partout sur les logos et autres signes distinctifs du Loir-et-Cher.
Personne ne pourra reprocher, à ceux qui en sont les auteurs, cette avance sur ce qui ne sera en application visuelle ou autre que dès ce jeudi 2 avril. Le Loir-et-Cher est et restera, toujours, en avance sur son temps.

image_pdfImprimer en pdfimage_printImprimer cet article

À lire également

Concours officiel de dressage au Centre Équestre «NAVEIL EQUITATION»

 Dimanche 26 avril Épreuves clubs et poneys L’association «NAVEIL Equipassion» qui a pour principal objectif l’organisation d’animations et de manifestations

2005-2015… 11e session des Promenades Photographiques de Vendôme

 Quand on proposa à Winston Churchill de couper dans le budget culture pour aider l’effort de guerre, il répondit tout

Au JARDIN des SAVEURS, nouveau nom, même passion !

 Le restaurant Le Petit Luc à Pont-de Braye, s’appelle désormais Au Jardin des Saveurs. «On a changé le nom car

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

<

MENU
X