Menu

L’alimentation au cœur des débats du Pays Vendômois

L’alimentation au cœur  des débats du Pays Vendômois

Le Pays Vendômois, présidé par Claire Foucher-Maupetit, maire de Selommes et conseillère départementale, a présenté en mars devant les élus du territoire l’Appel à projets du Plan de relance qu’il souhaite mettre en action, «Le projet Alimentaire Territorial» (PAT).

 

Partant du constat que la question de l’alimentation revêt une importance grandissante ces dernières années, le Pays Vendômois recherche plusieurs réponses possibles pour l’améliorer en suivant diverses pistes, publiques et privées, tout en mobilisant les habitants du territoire. Que ce soit des actions sur le gaspillage alimentaire, la valorisation des produits locaux ou les réflexions sur le foncier et les friches agricoles, l’alimentation durable reste un enjeu majeur pour notre santé, l’environnement ou notre économie. «Notre Projet Alimentaire Territorial s’inscrit dans la loi d’avenir pour l’agriculture, l’alimentation et la forêt et devra accompagner la transition des systèmes agricoles et alimentaires vers des modèles plus durables à l’échelle de notre bassin de vie» souligne Stéphanie Drelon, responsable de ce projet au sein du Pays Vendômois.

 

En effet, relier la politique agricole et la politique alimentaire, le PAT s’appuie en premier sur l’évaluation basée sur 3 principaux levier de durabilité de l’alimentation : la territorialisation des filières alimentaires, les modes de production agricole et la composition des régimes alimentaires. Les objectifs de toutes ces réflexions est bien de faire émerger une identité locale forte, mettre en place un outil de développement local et d’action collective ainsi qu’organiser et fédérer les acteurs (agriculteurs, transformateurs, cuisiniers, associations, collectivités,…) sans oublier les habitants du territoire.

 

Le Pays Vendômois avec toute son équipe, dont Laurent Pineda son nouveau directeur, propose un calendrier d’actions, débuté en 2020, qui se poursuivra jusqu’en 2022 pour la mise en place de ce Projet Alimentaire Territorial. Aujourd’hui, l’organisation va se faire autour de groupes de travail avec des thématiques comme la restauration collective, la logistique, l’accessibilité de l’alimentation locale par des publics précaires,… Un vaste programme attend donc le syndicat mixte du Pays Vendômois mais également les élus, les partenaires et tous les acteurs des différentes filières.

 

 

Le Pays Vendômois avec toute son équipe, dont Laurent Pineda son nouveau directeur, propose un calendrier d’actions, débuté en 2020, qui se poursuivra jusqu’en 2022 pour la mise en place de ce Projet Alimentaire Territorial. Aujourd’hui, l’organisation va se faire autour de groupes de travail avec des thématiques comme la restauration collective, la logistique, l’accessibilité de l’alimentation locale par des publics précaires,… Un vaste programme attend donc le syndicat mixte du Pays Vendômois mais également les élus, les partenaires et tous les acteurs des différentes filières.

image_pdfImprimer en pdfimage_printImprimer cet article

À lire également

Lutter contre le gaspillage alimentaire

 Faire la chasse au gaspillage alimentaire de la commande à la consommation, tel est le projet signé entre la ville

Les Rendez-vous de l’Histoire à Blois, du 5 au 9 octobre

 Les Rendez-vous de l’histoire ce sont pendant quatre jours. Un grand salon du livre d’histoire Gigantesque librairie entièrement consacrée à

Prunay’stival, quand la Gâtine va résonner au son de son festival

 La date est arrêtée depuis longtemps. C’est donc le samedi 27 juin qu’à Prunay Cassereau le Comité des Fêtes organise

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

MENU
X