Menu

Le monde agricole et rural en fête

Le monde agricole et rural en fête

Organisé par la Société départementale d’Agriculture de Loir-et-Cher (SDA 41), association qui œuvre pour la promotion de l’agriculture de notre département, avec l’aide de l’association « Fêtes et animations montoiriennes », le comice agricole Montoire-sur-le-Loir des 23 et 24 mai dernier, suivi le lundi 25 par la Foire de Pentecôte, fut une belle fête.

Montoire-sur-le-Loir, n’avait pas connu telle célébration de l’agriculture et du monde rural depuis plus de 10 ans. Les dernières statistiques ne sont pas connues,  mais c’est plus de 30 000 visiteurs qui étaient attendus par les organisateurs du comice agricole : la SDA 41, aidée par l’association « Fêtes et  animations montoiriennes », soit plus d’une centaine de bénévoles. Les plus belles bêtes, les meilleurs produits, et tous les acteurs du monde rural s’étaient donné rendez-vous pour l’une des plus belles manifestations de la région Centre Val de Loire, coïncidant avec la traditionnelle et annuelle foire de la Pentecôte et la foire aux vins.

Le nord Loir-et-Cher est en effet un territoire où l’emploi agricole représente sur certaines communautés de communes plus de 10% de l’emploi total (Beauce et Gâtine, Collines du Perche, Perche et Haut Vendômois, Vallées Loir et Braye – source Pilote 41), pour 8% dans l’arrondissement de Vendôme, 4,5% en Loir-et-Cher et 3% en France. C’est notamment une zone d’élevage encore importante malgré la diminution sévère et constante du nombre d’exploitations ces dernières années. Les éleveurs s’étaient donc mobilisés, mais aussi tous les producteurs venus faire déguster leurs produits gourmands du terroir, ainsi qu’une multitude d’exposants aux activités diverses.

Une longue tradition agricole qui perdure

Tout ceci permet de se rappeler que les premiers comices remontent au début du 19e siècle et que c’est en Loir-et-Cher qu’est apparue la première forme de syndicalisme agricole. En effet, en 1883, c’est-à-dire un an avant la loi relative à la création des syndicats professionnels (21 mars 1884), un groupe d’agriculteurs se réunissait au sein de la « Boutique aux engrais » pour, comme son nom l’indique, optimiser ses achats de fertilisants. Cette boutique deviendra par la suite La Franciade, entreprise emblématique du département et coopérative agricole incontournable en France.
Si l’espace agricole s’est fortement réduit en Loir-et-Cher depuis 1945, c’est certes par l’artificialisation qui a «consommé» 2.5% des surfaces du département, soit 16 000 hectares, mais c’est aussi par la transformation en territoire naturel, principalement forestier, et ceci principalement en Sologne par l’abandon de l’exploitation des forêts. Le Loir-et-Cher reste cependant le département de la région Centre dont les surfaces agricoles sont les moins consommées chaque année, avec environ 0,06% du territoire, contre 0.15% en moyenne en France.

C’est ce qui fait tout l’attrait de notre territoire pour qui apprécie nature et verdure.

www.ismer.fr

image_pdfImprimer en pdfimage_printImprimer cet article

À lire également

Tu connais la nouvelle ?

Ecrire sans contrainte de petites histoires autour d’un seul mot, c’est le rêve pour s’exprimer et laisser parler l’imagination. Cette

Un beau Noël avec les Petits Frères des Pauvres de Vendôme

Samedi 16 décembre, l’équipe vendômoise des Petits Frères des Pauvres s’est rendue avec les personnes accompagnées au Manoir de la

Contrôle de police en présence du nouveau sous-préfet

En octobre, le sous-préfet de l’arrondissement de Vendôme, André Pierre-Louis procédait à sa première opération routière avec la police de

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

<

MENU
X