ActualitésÉconomie et sociétéÉconomie en Vendômois

Passez au télétravail à l’Outremer

A l’ère du numérique, le télétravail constitue une forme d’organisation de plus en plus sollicitée et prisée au sein des entreprises. A Vendôme, au bâtiment Outremer, un espace de coworking a été mis en place dès 2015. Avec la nouvelle loi «Macron» et l’évolution législative, c’est une offre qui ouvre de nouvelles perspectives dans cet espace dédié.

 

Le télétravail est défini à l’article L. 1222-9 du Code du travail comme «toute forme d’organisation du travail dans laquelle un travail qui aurait également pu être exécuté dans les locaux de l’employeur est effectué par un salarié hors de ces locaux de façon volontaire en utilisant les technologies de l’information et de la communication.» L’ordonnance «Macron» supprime donc la condition de «régularité» qui existait antérieurement, et ce dans le but de conférer un cadre légal au télétravail occasionnel. «Cela ouvre une perspective intéressante aux 700 abonnés du TGV, lesquels peuvent trouver ici un espace à leur disposition, en demi-journée, en journée, ou quelques jours par mois», détaille Jean-Paul Tapia, vice-président en charge du développement économique au sein de l’agglomération Territoires Vendômois.

 

Des entreprises en pépinière

Ici, on soutient l’entreprenariat, on favorise le télétravail, les rencontres et les synergies, on promeut les usages du numérique… Des animations régulières autour du numérique et de l’entreprenariat y sont également dispensées. Car la finalité est bien de créer une forme de communauté et de réseau qui donne envie de travailler ici et ainsi d’être plus proche de sa famille. Que ce réseau d’entrepreneurs puisse se rencontrer également. «Parfois, le fait de se retrouver peut aussi déboucher sur des projets ou sur un événement. Il nous faut susciter l’envie pour cet espace qui a un gros potentiel mais qui est sous-exploité pour l’instant», poursuit le vice-président.

 

Mais Outremer, c’est aussi un lieu d’accueil des nouvelles entreprises innovantes sous forme de pépinière, avec un d’accompagnement au moins pour les trois premières années et un soutien à la sortie de la structure. Sur place également, une association, «le Van» avec un Fab Lab où se retrouvent une quinzaine d’adhérents pour échanger sur des projets innovants, autour d’imprimantes 3D par exemple.

 

Outremer est accessible du lundi au jeudi de 8h30 à 12h, puis de 13h30 à 17h30, le vendredi de 8h30 à 12h, puis de 13h30 à 16h.
Contact au 02 54 89 47 70.

Alexandre Fleury

Il est partout ! Assemblées générales, événements sportifs et culturels, reportages, interviews, portraits… à lui seul, il rédige la moitié des articles du journal. C’est la figure tutélaire de la rédaction et il répond toujours avec le sourire aux très nombreuses sollicitations. Une valeur sûre, qui écume le Vendômois par monts et par vaux et connaît le territoire par cœur.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page