Menu

Un nouveau mode de gestion de l’eau

Un nouveau mode de gestion de l’eau

En décembre, suite au contrat remporté par Suez sur la gestion des services de l’eau potable sur le territoire de Vendôme, Areines, Meslay et Saint Ouen, «Vend’Ô», société d’économie mixte à opération unique (SemOp), a été créée, la première en Loir-et-Cher.

 

Avec le contrat pour la distribution de l’eau potable pour les dix prochaines années, Laurent Brillard, adjoint à la mairie de Vendôme et président du TéA, Syndicat intercommunal d’alimentation en eau potable et de transport d’Areines, Meslay, Saint Ouen et Vendôme, annonce la création de Vend’Ô, un partenariat public/privé. «Une gouvernance inédite pour plus de transparence. L’exécution de ce contrat passe par la création de Vend’Ô, une SemOp qui a un mode de gestion partagé entre la collectivité locale et l’entreprise SUEZ» détaille Laurent Brillard lors de la présentation dans la Salle des Actes de l’Hôtel de ville de Vendôme. Une dizaine de sociétés mixtes existent en France et SUEZ en exploite six dans les métiers de l’eau.

 

Un nouveau mode de gestion du service de l’eau qui utilisera la technologie Aquadvanced. Une nouvelle technique qui permet de surveiller en temps réel le réseau de distribution et de repérer plus rapidement les fuites. Ainsi, les pertes en eau seront réduites et la qualité de service aux 22.000 habitants du secteur sera renforcée. Vend’Ô a prévu également dans son calendrier de remplacer 1,7 km de canalisations par an. C’est aussi l’occasion de renforcer la relation client en élargissant les horaires de l’accueil clientèle et d’ouvrir un site en ligne pour accompagner les Vendômois dans leurs démarches quotidiennes.

 

Ouverture tous les mardis de 11 h 30 à 14 h et tous les vendredis de 9 h à 16 h
SUEZ – 1 rue du Docteur Faton Prolongé à Vendôme

Site internet Vend’Ô : vendo.toutsurmoneau.fr (en cours de construction)

image_pdfImprimer en pdfimage_printImprimer cet article

À lire également

Au revoir Mme le Sous-Préfet

 Il y avait foule dans les jardins de la Sous-Préfecture de Vendôme le 25 août pour le départ de Sophie

L’autoentrepreneur nouveau est arrivé

 Le billet économique de la BGE ISMER Non, le régime de l’autoentrepreneur ne disparait pas comme cela a été parfois

Thierry Benoist, porte drapeau des résistants

 Même si certaines municipalités  se sont déjà prononcées pour ou contre la communauté d’agglomération à 105 communes, notamment Thoré la

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

MENU
X