Menu

Un repas en circuit «ultra-court»

Un repas en circuit «ultra-court»

En cette fin mai, les lycées agricoles du département proposaient un déjeuner uniquement conçu avec des produits locaux dont beaucoup issus des lycées eux-mêmes.

 

A Areines, le self-service du lycée agricole servait des mets inhabituels ce 27 mai. « Un repas un peu particulier avec un plat chaud 100 % bio, des pommes de terre primeur mises en culture et récoltées dans les serres du Lycée Horticole de Blois et des saucisses de mouton de l’exploitation de Villavard » souligne Gwénaëlle Lepage, proviseure de l’établissement de Vendôme-Areines.
Un projet qui s’inscrit dans un travail de longue haleine visant une alimentation durable que les établissements scolaires d’enseignement agricole du département mènent depuis la rentrée de septembre. Un travail également en lien avec la loi EGALIM qui préconise davantage de produits de qualité en restauration collective et donc de produits locaux pour construire des liens avec le territoire.

 

Une question de bon sens en fait pour rassembler tous les acteurs, les chefs cuistots, les économes, les directeurs des exploitations agricoles pédagogiques des lycées agricoles. « Accompagner les cuisiniers et mises en relation avec les producteurs, suivi des approvisionnements, tout un ensemble de mesures et formations pour arriver aujourd’hui à cette première qui sera suivie par d’autres actions sans oublier le volet de sensibilisation mis en place auprès des usagers du self, jeunes et personnels de l’établissement » poursuivait la proviseure.

 

Une démarche qui devrait s’amplifier car la construction d’un partenariat avec le lycée d’hôtellerie et de Tourisme de Blois est enclenché, réunir les filières agricoles et de restauration pour découvrir et étudier ensemble l’agneau bio en allant de l’élevage à l’assiette !

 

Lire aussi : https://lepetitvendomois.fr/economie-societe/economie-en-vendomois/la-ferme-de-villavard-pedagogie-et-production-dagneaux-bio/

image_pdfImprimer en pdfimage_printImprimer cet article

À lire également

Groupe Minier : le ciment de l’entreprise

 A l’heure où l’entreprise fait l’objet d’un débat sociétal, politique, économique, parfois houleux, souvent partisan, Le Petit Vendômois a souhaité

«Le Pertica» de Vendôme, lauréat en cuisine

 Pour sa deuxième édition, le concours «Talents Gourmands», initié par le Crédit Agricole, le magazine «Le Bottin Gourmand» et le

Le cabaret Madame Sans-Gêne confiné

 Avec un début de d’année qui avait démarré en trombe et un carnet de galas et tournées rempli, le cabaret

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

MENU
X