Menu

Fêter un siècle entre voisins

Fêter un siècle entre voisins

Ce jour-là, la bataille de Neuve-Chapelle se termine, première offensive britannique engageant un corps d’armée entier composé de troupes issues de son empire, des Indiens. En ce 224e jour de conflit avec l’empire allemand, le 14 mars 1915, naissait Roger Job.
Le samedi 14 mars 2015, toute la Résidence de la Cloche Rouge était présente au rez-de-chaussée dans l’appartement de Roger, pour fêter les cents premières années du premier locataire de cette immeuble.

«Quelques centenaires vivent en Loir-et-Cher mais peu encore chez eux»  souligne Monique Gibotteau, conseillère municipale et vice Présidente du Conseil Général venue fêter avec Pascal Brindeau, maire de Vendôme, l’anniversaire de cet administré un peu particulier.

En effet, les 100 ans d’une vie sont compliqués à résumer en quelques mots mais le discours préparé par les voisins était emprunt d’un certain humour.
Né à Chinon, en Indre-et-Loire, un père décédé en 1918 à la première guerre mondiale, Roger décroche le Certificat d’Etude Primaire à l’âge de 13 ans et devient apprenti à l’hôtel-restaurant La Boule d’Or à Chinon l’année suivante, pendant 3 ans. Puis ce seront différents établissements, Chartres, Vannes, Tours et son service militaire au Maroc à Casablanca pendant 24 mois dans un régiment de zouaves. Retour à Chinon avant de devenir chef-cuisinier à Meaux et appellé sous les drapeaux  en 1938 à Angers, il rejoint la Tunisie dans le 4e régiment.

Prisonnier à Freiber (Saxe) il sera dépêché dans une mine de charbon d’où il décide, avec quelques compagnons, de s’évader en entendant les bruits des canons alliés se rapprocher. Glissant au milieu des ennemis, couchant dans des hangars ou des granges, marchant de longues distances, ils aperçoivent un char américain, la liberté est retrouvée !
Retour à la vraie vie, il travaille à la brasserie St Lazard où il dirige une brigade de 25 cuisiniers et rencontre sa future femme.
Retraité en 1978, Roger Job et son épouse se retirent sur Vendôme au lieu-dit «Champlet» où le jardin occupe son temps libre.

«La bêche devient lourde et le sécateur dangereux, la fatigue se fait beaucoup moins sentir au 22 de la Résidence de la Cloche Rouge» dixit le discours des locataires.

D’ailleurs les voisins de Roger sont souvent tentés de s’arrêter dans l’appartement, une odeur alléchante s’en dégage quand il se met aux fourneaux. Passionné de sport, foot et rugby, sa télévision est régulièrement en marche.

«Né le 14 mars 1915, ce qui nous permet aujourd’hui de vous souhaiter un très sincère et magnifique anniversaire exceptionnel, vous voir ainsi ce jour, ne peut que donner de l’espoir…» conclut le discours.

Tout est dit…

image_pdfImprimer en pdfimage_printImprimer cet article

À lire également

24e édition du Festival des Rockomotives du 24 au 31 octobre

 «J’adore que tu aies le nez qui coule quand il fait 20 degrés. J’adore que tu mettes une heure et

Aux Essarts, Emilie fabrique des pâtes bio

 C’est dans le petit village des Essarts, entre Vallée de Ronsard et Artins, au-dessus de la vallée du Loir, que

Initiative 41 poursuit sa campagne d’aides solidaires

 Beau bilan : 473 emplois créés ou maintenus l’an dernier.   En constatant le bilan de la plate-forme Initiative 41 ,

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

MENU
X