Cet article vous est proposé par Le Petit Vendomois
Article écrit par Le Petit Vendômois / Publié le 9 avril 2020
Source:https://lepetitvendomois.fr/economie-societe/florence-couturiere-solidaire-a-naveil/

Florence, couturière solidaire à Naveil

Avec aujourd’hui plus de 1000 masques fabriqués, Florence Thomas, couturière professionnelle à domicile les conçoit gratuitement dans un élan de générosité. « C’est une action qui me parait normale, nous sommes dans un temps de grande difficulté et c’est dans ces moments-là qu’il faut être solidaires » explique-t-elle.

 

Depuis le 16 mars, elle ne quitte pas sa machine. Au départ, elle en fabrique un à sa façon pour une amie malade. « Je me suis mise à étudier des tutos de médecin, entre autres une étude médicale des Pays-Bas dans laquelle tout était expliqué et où il était question que le masque de tissu protégeait entre 60 et 70%. Tout le monde disait que c’était inutile mais très vite j’ai eu des commandes entre autres des ambulanciers et une grosse demande de 400 unités à l’Hospitalet de Montoire-sur-Le-Loir » poursuit Florence. Comme une couturière professionnelle, elle les confectionne parfaitement ajustés. L’AFNOR publie, le 27 mars dernier une étude pour aider à leur fabrication. « J’étais déjà totalement dans les normes préconisées, cette étude me l’a confirmé. La seule différence avec ma façon de faire, c’est que c’est bien plus simple et vu la quantité à produire et mes commandes en cours j’ai adopté leur méthode ».

 

Dès le début du confinement Florence commande une bobine de 300 mètres d’élastique qu’elle a totalement utilisée. « J’attends normalement aujourd’hui de réceptionner une commande supplémentaire mais qui viendra de l’étranger car plus aucune possibilité en France, les stocks sont épuisés » détaille-t-elle. Quant au tissu, Florence en avait en avance et après un appel, elle a réussi à avoir des dons de ses clientes, draps ou taies d’oreiller. « Mais cela commence également à s’épuiser, j’accepte encore les dons et si par hasard les gens ont de l’élastique, je suis preneuse également ». L’UNRPA de Naveil vient de lui passer commande pour tous les membres du club.  « Aujourd’hui j’arrive à produire une centaine de masques par jour, grâce notamment à mon mari qui m’aide beaucoup pour arriver à produire un maximum en peu de temps » conclut Florence, couturière Vendômoise solidaire.

 

Pour joindre Florence : mamflo@live.fr

© Copyright 2015-2020 Le petit Vendomois. All Rights reserved.

page 1/1