Économie et sociétéSanté et social

Gymnases itinérants pour tous les salariés

Un premier Contrat Pluriannuel d’Objectif et de Financement (CPOF) vient d’être signé, fruit d’un travail collectif entre l’État, la Région Centre- Val de Loire, la Conférence régionale des financeurs du sport et la Ligue Centre-Val de Loire du sport d’entreprise. Un seul but : soutenir le développement de la pratique sportive dans les territoires de la région par un projet de gymnases itinérants.

les gymnases itinerants bientot en circulation avant Six camions aménagés, un par département, devraient prochainement sillonner les routes, de parcs d’activité en zones industrielles. Ces gymnases iront donc à la rencontre des entreprises et de leurs salariés pour leur proposer une activité sportive encadrée et adaptée. Une offre qui pourra s’étendre aux collectivités, aux structures sociales et d’insertion afin d’aller au près des usagers et surtout lutter contre la sédentarité. « L’activité physique et sportive au plus près de son lieu de travail est un levier de santé et un argument d’attractivité des entreprises » détaillait lors de la signature François Bonneau, président de la Région Centre-Val de Loire. Ces véhicules utilitaires équipés de matériels sportifs techniques présente plusieurs disciplines santé et activités sportives qui sont « animées » par des éducateurs sportifs professionnels.

On sait que 82% des salariés souhaitent pratiquer une activité sportive sur leur lieu professionnel et que seuls 15% sont en capacité de le faire parce qu’ils disposent d’encadrement et de locaux. Le principe de ces gymnases itinérants permettra donc de quadriller l’ensemble du territoire sur le principe de planning d’interventions organisé en collaboration avec les parties prenantes  : organisations patronales, chambres consulaires, directions du développement économique et social des collectivités locales et territoriales. Les prestations seront facturées directement aux entreprises, aux associations d’entreprises ou aux collectivités, sur le principe d’une grille tarifaire.

Ces gymnases itinérants devraient apporter une solution, une réponse simple et opérationnelle pour enrichir l’offre des employeurs qui seront volontaires pour le bien-être de leurs salariés.

Le Petit Vendômois

Mensuel gratuit depuis 32 ans, tiré à 28 000 exemplaires, le Petit Vendômois se veut proche de ses lecteurs, familier et convivial, sérieux sans se prendre au sérieux, ambitieux sans prétention…à l’image du Vendômois. Dans ses colonnes, on y trouve le Vendômois de toujours: celui d’hier, celui d’aujourd’hui, celui de demain (agenda, spectacles, concerts, expositions, fêtes et manifestations diverses, informations, échos, histoires et curiosités).

Articles similaires

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page