Menu

Hélène De Kergariou s’en va, Charlotte Bouzat arrive…

Hélène De Kergariou s’en va, Charlotte Bouzat arrive…

Sans attendre le troisième tour final des scrutins municipaux avec élections des maires récemment choisis au second tour ou le remaniement dont toute la France bruisse de mille rumeurs, la valse des chaises musicales a commencé dans les préfectures.

 

Directrice du cabinet du préfet de Loir-et-Cher, poste regagné à la mi-février 2019, après divers autres, notamment comme architecte, mais aussi comme sous-préfète à Vitry-le-François, Hélène De Kergariou rejoint le ministère de la Culture en attendant une nomination à des fonctions et une destination qu’elle n’a pas voulu dévoiler. «Pour l’instant, je pars en vacances, et j’en ai bien besoin…».

 

Il est vrai que son séjour, même trop bref en Loir-et-Cher, où bon nombre la regretteront, sincèrement, a été assez agité en moins de 17 mois… En effet, elle aura connu deux préfets, une réunion internationale à Chambord avec les présidents des Républiques française et italienne, une bonne vingtaine de visites ministérielles, la gestion de la présence privée de deux ministres (Jacqueline Gourault et Marc Fesneau) en Loir-et-Cher ; les festivités de La Renaissance, diverses grandes manifestations, la gestion du Coronavirus, tout en couvrant les points de sécurité avec policiers, gendarmes et sapeurs-pompiers, 24 heures/24.

 

Carrée, sûre d’elle malgré sa taille fluette, elle sut s’imposer, par son travail inlassable, toujours avec le sourire lié au tact. Elle a retrouvé, dès la fin juin, ses trois enfants et son époux… «bien trop souvent délaissés, mais ce fut un choix».

 

Nous lui souhaitons longue route et bon vent puisque la Bretagne semblerait constituer pour elle un port d’attache plus que souhaité.

 

Charlotte Bouzat, à qui nous souhaitons la bienvenue, a pris ses fonctions au même poste avec le même préfet Yves Rousset, qui a salué les qualités d’Hélène De Kergariou, son organisation parfaite et sa maîtrise des événements et/ou des visites ministérielles, avant de lui remettre la médaille de la Préfecture, au cours d’une cérémonie suivie par le Tout Loir-et-Cher dans les jardins de La Maison de l’État de Blois.

image_pdfImprimer en pdfimage_printImprimer cet article

À lire également

Visite ministérielle pour les réfugiés en Loir-et-Cher

 Jacqueline Gourault était de retour sur ses terres pour une opération à destination des réfugiés du département.   Durant son

Il était une fois à Boursay

 Blésoise d’origine, Christine Bertaud a ouvert un établissement pas comme les autres en face de la Maison botanique. Un café-brocante

Alexis Pandellé à travers les continents

 C’est au sein d’un petit atelier niché sous les arbres d’un jardin vendômois qu’ Alexis Pandellé concocte ses créations artistiques.

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

<

MENU
X