Menu

Hôpital : le départ de Thomas Roux

Hôpital : le départ de Thomas Roux

Ce n’était plus un secret pour personne, Thomas Roux, directeur du Centre hospitalier de Vendôme a quitté ses fonctions. En février, il a réuni les nombreuses personnalités lors d’une cérémonie, où tous se sont accordés pour reconnaître son implication et le travail fourni pendant quatre ans au sein de la structure hospitalière.

 

Thomas Roux a mené à bien différents projets, comme le soulignait Monique Gibotteau, première vice-présidente du conseil départemental de Loir-et-Cher et présidente du conseil de surveillance de l’établissement vendômois. A commencer par la fusion réussie de l’hôpital de Montoire et Vendôme, puis la coopération efficace opérée dans le cadre du Groupement hospitalier du Territoire (GHT) pour laquelle Thomas Roux a misé sur la cohérence de l’offre de soin, tout en préservant les services de proximité. Il a aussi ouvert l’établissement de soins à d’autres partenaires, comme les Promenades photographiques, dans le parc de l’Ehpad des Tilleuls. Désormais, Thomas Roux va poursuivre sa carrière du côté de Limoges, au Centre hospitalier spécialisé en psychiatrie où il est attendu pour le printemps.


À lire également

Le service civique, une chance pour l’emploi

Plutôt réconfortant d’entendre de la part du préfet de Loir-et-Cher, Jean-Pierre Condemine, que le service civique ne s’adresse pas qu’aux

Vox Pop, la chorale du Vendômois qui chante en rythme

Une chorale au rythme fou. Qui chante et, en même temps, qui bouge, façon gospel, pour que les pieds et

Clown relationnel une voie pour communiquer !

Le clown relationnel n’est pas un clown de spectacle. C’est une démarche de soins relationnels pour aller à la rencontre

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

<

X