Menu

La COP régionale prend ses marques pour un destin national

La COP régionale prend ses marques pour un destin national

«Tous engagés et tous mobilisés» ont été les bases de travail de la COP régionale, mise en place par les élus de la région Centre-Val de Loire, la seule région de France par ailleurs!, pour tenter de changer les choses et éviter une catastrophe avant qu’il ne soit trop tard. Même si, hélas, le compte à rebours a déjà commencé, inexorablement…

 

Le tour de la Région a été effectué, en recueillant le maximum de pistes pour des actions et des initiatives, par l’équipe d’élus chargés de ce dossier à la région, afin de lutter efficacement et concrètement, notamment, contre le dérèglement climatique et en faveur de l’environnement. Plus de mille personnes, ambassadeurs de la COP dans leur département respectif, se sont inscrites dans les cercles de réflexion, en relation avec des chercheurs, des membres de conseils scientifiques, des responsables d’associations «vertes» et bon nombre de concitoyens devenus des relais dans leurs communes. La société bouge et ne veut pas regarder passer le train des mesures à prendre sans y monter pour développer leurs idées et demander l’application d’actions concrètes car la maison brûle, comme disait un certain Jacques Chirac, et nous regardons trop ailleurs ou fermons yeux et oreilles.

 

Diverses réflexions ont porté sur les cadences des trains, le chauffage et des techniques à développer pour réduire les frais de fonctionnement. «Les CFA devront former au plus vite des spécialistes de ces questions», en relation avec le climat qui joue au yoyo…L’épargne citoyenne a été évoquée à Vendôme et la possibilité d’un emprunt citoyen, à taux dit normal, a été souhaité…Des panelistes ont demandé un axe plus positif en matière d’éducation et de formation des jeunes, citoyens de demain, en informant, mobilisant et sensibilisant le plus de citoyens possible, mais en parlant vrai…

 

L’alimentation, l’implication citoyenne des chefs de cuisine contre le gaspillage et pour la défense des circuits courts, l’éducation gustative des rationnaires dans les cantines scolaires, sont autant de pistes à lancer pour l’éducation des jeunes générations trop habituées à vivre dans l’opulence, sans jamais avoir connu de manques comme certains de leurs aînés.

 

François Bonneau, président de la région Centre-Val de Loire, se montre confiant et enthousiaste, avec passion, sans vouloir refaire l’histoire, mais en la vivant en acteur engagé et non en spectateur naïf…«Il faudra déplacer certains égoïsmes, agir ici rapidement, et porter la bonne parole, ailleurs, hors des frontières de la Région, vers les hautes instances nationales ou même internationales. Le message du Centre-Val de Loire doit devenir international» et cela passera, selon le président régional, par les jeunes.

 

Le premier rapport d’une quinzaine de pages sur ce qu’il est urgent d’entreprendre a été présenté aux élus régionaux dans le cadre du bilan de cette coconstruction citoyenne exemplaire qui représente un enjeu vital humain, social, sociétal et économique, avec une consommation raisonnée et responsable, en matière de recyclage, développement durable, circuits courts, réduction de la consommation carnée…, le tout en relation avec des mesures draconiennes en matière de constructions, aides adaptées pour les transports, réduction de consommations d’énergies trop souvent mal domptées dès l’étude et le démarrage des chantiers immobiliers…etc.

 

Le livre blanc de toutes ces réflexions sensées sera édité au cours de ce mois de février. Reste à savoir ce qui sera, ou non, pris en compte, avec fermeté et suivi, par la région Centre-Val de Loire ou si cette idée sera reprise par d’autres régions en France, via un dossier qui pourrait être remis aux deux ministres habitant le Centre-Val de Loire et, encore bien placés ou écoutés au sein du gouvernement actuel…

image_pdfImprimer en pdfimage_printImprimer cet article

À lire également

Une ministre sur ses terres pour le Congrès départemental des maires

Rarement ministre ne fut aussi à l’aise dans notre département que Jacqueline Gourault, ministre de l’Intérieur bis, qui jouait, il

Palettes et Régie

La Régie de Quartier de Vendôme gère une multitude d’activités de service pour la population comme les entreprises : Recyclerie

Une année dense pour la communauté de brigades

2017 aura été marquée pour cette communauté de brigades par le changement de commandement intervenu en milieu d’année avec la

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

<

MENU
X