Menu

La Saga des Rouillac

La Saga des Rouillac

Pour cette fin d’année, Aymeric et Philippe Rouillac, fils et père commissaires-priseurs à Vendôme, présentent un superbe ouvrage résumant leurs enchères, une invitation au voyage à travers l’histoire de l’art et donc de l’Histoire, avec un grand H, accompagnée de nombreuses et magnifiques photos.

 

A partir de plus de 150 press-books patiemment collectés pendant toutes ces années, les nombreuses coupures de presse, de lettres de clients, photos, toute l’histoire de l’étude se retrouve dans ce magnifique ouvrage. Depuis 1989, Philippe Rouillac édite un catalogue chaque année pour la garden-party de juin, à Cheverny d’abord puis à Artigny désormais, dans lequel chaque objet à vendre est photographié sous tous les angles. «Depuis 10 ans qu’Aymeric nous a rejoints, nous continuons les press-books, sorte de revue de presse en les complétant dorénavant par la salle de Tours» détaille Philippe Rouillac.

 

La couverture du livre est un clin d’œil à ce magnifique coffre de Richelieu qui a fait parler en son temps. «Ce livre est une proposition qui vient directement de Monelle Hayot, éditrice de splendides livres dont le Léonard de Vinci vendu au Louvre. Aymeric s’est alors attelé à la tâche pour raconter l’histoire de notre étude à travers ses enchères. J’ai juste participé à l’avant-propos, tel que je conçois mon métier» poursuit le commissaire-priseur, expert près les tribunaux. Quant à Aymeric, il détaille tous les florilèges de l’antiquité à la période moderne, énorme travail de recherches autour des œuvres vendues en plus de 30 ans d’enchères, égrenant ses souvenirs de jeunesse comme enfant de la balle, plutôt du marteau… Une série d’objets également qui n’ont pas trouvé acquéreur car tout ne se vend pas forcément.

 

C’est un livre qui fait rêver, des objets que l’on peut admirer comme on le ferait dans un musée, un musée éphémère en somme avant qu’ils ne partent dans des collections privées même si bon nombre d’entre eux se retrouve aussi dans les musées. Une sorte d’encyclopédie qui reprend toutes les époques à travers les objets, des petites histoires dans la grande histoire «Nous avons cette chance avec notre métier d’avoir côtoyé ces magnifiques objets et nous les partageons dans cet ouvrage» conclut Philippe Rouillac.

 

« Adjugé ! La saga des Rouillac ». Éditions Monelle Hayot. Prix : 39 €. 

image_pdfImprimer en pdfimage_printImprimer cet article

À lire également

5 ans pour le Clos

 Le pari un peu fou de Laurent Pocheriau a pris naissance il y a 8 ans lorsqu’il décide de racheter

André Bauchant, sa vie, son œuvre

 «André Bauchant était mon grand-oncle. Je désire rendre hommage à cet homme simple qui, après avoir été pépiniériste pendant plus

Un nouveau mode de gestion de l’eau

 En décembre, suite au contrat remporté par Suez sur la gestion des services de l’eau potable sur le territoire de

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

<

MENU
X