Menu

Le compostage collectif

Le compostage collectif

Pour réduire les déchets et développer le lien social

ValDem, le syndicat chargé de gérer les déchets ménagers d’une partie des communes du Vendômois, apparaît comme particulièrement innovant puisqu’il s’efforce, pour remplir ses missions, de combiner des préoccupations éducatives, écologiques et sociales.

 

C’est dans ce cadre que vient s’inscrire l’installation de composteurs collectifs dans un village ou dans un quartier, en réponse au souhait des habitants. La première expérience a été menée avec succès à Saint-Firmin-des-Prés au point que la population souhaite obtenir la mise en place d’un deuxième appareil, qui sera construit par les habitants eux-mêmes, au sein d’un atelier collaboratif.

 

Un autre équipement a été récemment mis en place à Azé avec le concours de l’association «Athena» dont l’un des objectifs est la sensibilisation du public aux questions environnementales. C’est la «Recyclerie de Vendôme» qui l’a construit. Lors de l’inauguration, Thierry Boulay, le président de ValDem a mis l’accent sur l’importance du rôle des associations et la nécessité d’accompagner cette démarche. L’augmentation de la masse des déchets oblige à réfléchir en amont pour trouver des solutions afin de la contenir et, si possible, d’en diminuer le volume. Dans ce domaine, le syndicat s’efforce de mettre en place des solutions innovantes faisant appel, entre autres, à l’éducation des citoyens dès leur plus jeune âge. C’est ainsi qu’il édite, deux fois par an, une revue destinée aux ados ; «la sensibilisation de ces ados, a noté Thierry Boulay, peut jouer un rôle de levier vis-à-vis des personnes plus âgées».

 

Le composteur sera alimenté par des déchets végétaux de toute nature : légumes fruits, feuillages, etc. et des coquilles d’œufs… Les divers petits auxiliaires (insectes, gastéropodes, vers, myriapodes, etc.) vont contribuer à la transformation des débris en engrais naturel utilisable pour amender la terre au bout de six ou sept mois.
Ce sont les habitants, apporteurs de végétaux, qui recueilleront le produit final à l’occasion d’une animation, qui pourra prendre la forme d’un «apéro compost» organisé par ValDem et «Athena».

 

Xavier Campion

image_pdfImprimer en pdfimage_printImprimer cet article

À lire également

17ème salon d’Art et d’Artisanat

L’association Loisirs, Culture et Découvertes organise son 17e salon d’Art et d’Artisanat les 30 et 31 mai. Une quarantaine d’exposants

Chez Antoine, en rouge et noir

Antoine Hubert vient de reprendre en octobre dernier la boucherie-charcuterie de Saint-Amand-Longpré. Rencontre avec un artisan d’avenir.   Avec sa

Famille Rouillac : les passeurs d’objets

Lors de la première vente en 1989, à Cheverny, rien ne présageait qu’il y en aurait une trentième. Une vente

MENU
X