Menu

Le Service civique est bien en route

Le Service civique est bien en route

La dernière promotion du Service civique est sortie… En huit ans en Loir-et-Cher, 210 jeunes ont été suivis.

 

La dernière «promotion» des volontaires en service civique en Loir-et-Cher a été fêtée, pour le 8e anniversaire de l’existence de cette structure d’insertion, lors d’une rencontre à La Maison de Bégon de Blois, placée sous la présidence du préfet de Loir-et-Cher, Jean-Pierre Condemine. Une nouvelle fois, ce dernier a prouvé le fort attachement qu’il portait à cette initiative citoyenne

 

Le préfet, a invité officiellement les volontaires des quelque 210 jeunes déjà passés par ce service, à venir défiler, le 13 juillet, au soir, juste derrière les jeunes sapeurs-pompiers. «Vous prouverez, avec vos sweets tricolores que vous, aussi, avez votre place dans la République. En suivant vos stages, vous avez prouvé votre engagement au service des autres, en combattant, notamment l’indifférence. Vous serez visibles de la population qui vous rendra hommage».

 

Cette rencontre à La Maison de Bégon portait sur la restitution du vécu des jeunes au travail, Certains ont souhaité une meilleure reconnaissance du travail effectué, avec une indemnisation plus forte, regretté le manque de proposition d’embauche, tout en reconnaissant avoir été plus autonome, responsable, impliqué, respecté, bien suivi…

 

L’esprit d’équipe a joué puisqu’avoir contribué à la réussite des autres a été stimulant. Un regard nouveau a été apporté sur le monde du travail et certains responsables ont reconnu que cela a permis à la structure de se remettre fortement en question, à certains moments. Même si tous ces stages de service civique ne peuvent, hélas, déboucher sur une embauche… On va finir pas regretter la disparition du service militaire obligatoire qui, parité oblige, aurait été suivi aussi par la gent féminine…


À lire également

La Région, au plus près des besoins.

Mobilisation et concertation pour la région Centre Val de Loire dans un marathon qu’a engagé le président François Bonneau auprès

Le plan Marshall a 70 ans

Nous fêtons en ce moment le 70e anniversaire du plan Marshall. C’est l’occasion de revenir un peu en arrière sur

Un projet à conserver

Installé à Azé, Emile Auté, qui propose ses «Thés du château bio» et ses sirops, lance l’idée d’un village gourmand

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont marqués d'une *

X