Menu

Le Trèfle, une reconnaissance difficile à obtenir

Le Trèfle, une reconnaissance difficile à obtenir

Si le fromage de chèvre cendré, élaboré par un collectif de producteurs du Perche, à la forme originale de Trèfle, rencontre sans aucune difficulté les papilles des consommateurs, gourmets et gourmands, il peine à obtenir l’IGP malgré des demandes répétées et des dossiers travaillés.

 

Une difficulté désormais partagée avec la Communauté Territoires Vendômois qui s’est engagée pour soutenir les producteurs dans leur démarche. En effet, « le critère de notoriété est important pour cette obtention. Vous pouvez les aider en nous transmettant tout témoignage, article de presse ancien écrit, photo ou vidéo, qui ferait mention de ce fromage. Ces documents seront joints au dossier de candidature. » explique Simon Gaudry du pôle supports de communication de l’agglomération.

 

L’histoire du Trèfle remonte aux années 2000, à l’initiative d’un collectif d’éleveurs dont la famille Pelletier de Romilly qui cherchait à se distinguer des nombreuses appellations en vallée du Cher par exemple. La redécouverte d’un ancien moule du XVIIIe siècle en forme de trèfle à quatre feuilles a sonné comme un signe du destin à ces exigeants chevriers qui ont bâti un cahier des charges à leur image après six années de labeur et d’essais. Un fromage fermier, au lait cru, moulé à la louche et avec un goût aux subtilités des pâturages percherons au gré des saisons.

 

Les consommateurs ont rapidement été séduits car, moins de 20 ans après sa commercialisation, la production dépassait les 37 tonnes (pour un fromage qui pèse, selon son niveau d’affinage, entre 130 et 180 grammes) et était distribuée dans pas moins de 5.000 points de vente dont les célèbres épiciers place de la Madeleine à Paris mais aussi par de nombreux restaurateurs, en France ainsi qu’à l’étranger jusqu’au Japon !

 

Une belle revanche pour les chèvres qui furent bannies du Perche à l’aube du XIXe siècle pour le tort qu’elles occasionnaient aux pousses de chêne.

image_pdfImprimer en pdfimage_printImprimer cet article

À lire également

Montoire-Fontaine: une déchetterie restructurée et sécurisée

 Le site rénové de Fontaine-les-Coteaux, géré par le Sictom de Montoire, a été inauguré le 18 mai. Gros plan sur

Une offre de soins pour tous

 Le 27 juin, à Vendôme, sous l’impulsion de l’Ordre de Malte, un dispensaire était inauguré à destination des personnes qui

La déco comme passion

 MJ Concept, comme Mathieu Julie Concept, est un nouvel endroit à Naveil où la décoration sera reine et l’agencement roi.

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

<

MENU
X