Menu

Les Grandes Guerrières

Les Grandes Guerrières

A Epuisay, la ferme des Grandes Guerrières de Dominique et Sylviane Briant a conservé la tradition de la famille, l’élevage bovin. En 2008, ils ont souhaité la faire évoluer tout naturellement vers d’autres techniques, entre autre le passage vers la production bio qui correspondait alors à leur éthique qu’ils mûrissaient depuis longtemps.

 

Dominique Briant a repris la ferme d’Epuisay en 1985 et a travaillé avec son père quelques années. Déjà à la sortie de son BTS de production animale à Rambouillet, Dominique avait envie de bio mais le refus de ses parents freinait le passage du conventionnel au bio. «En 2007, lorsque j’ai coché la case «conversion» sur ma déclaration annuelle de la PAC, ce fut une sorte de libération» se souvient l’éleveur. S’étant déjà renseigné auparavant sur la méthanisation, tout s’enchaîne avec la création de production de gaz méthane à partir des déchets de ses vaches laitières. Ne pouvant le réinjecter dans les conduites de gaz de ville, Dominique injecte le gaz obtenu dans un moteur qui grâce à une génératrice le transforme en électricité, qu’il revend à l’EDF.

 

«Comme nous produisions de la chaleur avec le moteur, nous avons conçu un séchoir pour le foin de nos bêtes afin qu’elles puissent le manger avec tous les nutriments possibles avec plusieurs récoltes chaque année» poursuit-il. Avec cette même chaleur, Dominique et Sylviane mettent en place une serre qui chauffe à 12° toute l’année et permet une production de légumes qu’ils vendent au Bio du coin entre autre et en direct à la ferme. De 2 personnes, l’exploitation sur 118 ha travaille aujourd’hui avec 6 autres personnes, une preuve supplémentaire que le bio est générateur d’emploi.

 

Arrivés prochainement à la retraite, Dominique et Sylviane cherche des repreneurs… Avis aux intéressés.

 

Les Grandes Guerrières à Epuisay – Dominique et Sylviane Briant – 07 67 86 22 67 pour vos commandes de légumes et caissettes de viande bovine. Toute la production de la ferme est bio. Les légumes se retrouvent au Bio du Coin.

image_pdfImprimer en pdfimage_printImprimer cet article

À lire également

Salon des sciences du Vendômois cherche bénévoles

 Une petite révolution dirait Copernic, les sciences seront à l’honneur en mai prochain. Partant d’une étude qui révèle qu’un travail

Un nouveau mode de gestion de l’eau

 En décembre, suite au contrat remporté par Suez sur la gestion des services de l’eau potable sur le territoire de

Pluie de Tops de l’Entreprise pour le Vendômois

 Sur sept trophées mis en jeu par «La Nouvelle République du Centre-Ouest», dans le cadre des Tops de l’Entreprise, le

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

<

MENU
X