Menu

Loir-en-Vallée : Bientôt un magasin de producteurs !

Loir-en-Vallée : Bientôt un magasin de producteurs !

C’est en 2016 que Sandra Vallon s’est installée sur les coteaux de Ruillé (Loir-en-Vallée – Sarthe) pour créer son activité de maraîchage bio.

 

Lorsque sa production a commencé, Sandra a choisi de la commercialiser en participant à des marchés comme celui de Montoire-sur-le-Loir et en accueillant chez elle chaque vendredi des clients qui avaient passé commande par internet. Très vite, la jeune agricultrice a décidé d’inviter à exposer à ses côtés d’autres producteurs ou artisans venus de la Sarthe et des départements voisins, notamment du Loir-et-Cher, donnant ainsi de plus en plus de notoriété à son petit marché personnel dont la clientèle n’a fait que croître au fil du temps.

 

La crise sanitaire de ce début d’année 2020 et les deux mois de confinement qui ont suivi, ont contraint tout le monde à trouver de nouveaux modes de commercialisation. Dans un esprit de partage et réaffirmant son dynamisme, Sandra eut l’idée de mettre en place un «drive» bio dans son village. La municipalité a apporté son concours en permettant l’installation de celui-ci dans une ancienne épicerie particulièrement bien située au cœur du bourg, sur la route départementale 305. Dès lors, les clients ont pu passer leur commande à une quinzaine de producteurs sur la plate-forme «Local Bio» et venir les récupérer le vendredi à Ruillé où Sandra a commencé à accueillir d’autres commerçants et artisans : on y trouve donc aussi des plats préparés par des restaurants voisins, des produits ménagers bio, des olives et des spécialités méditerranéennes, etc.

 

Le concept a beaucoup plu et la clientèle est devenue de plus en plus nombreuse à tel point que Sandra et ses collègues envisagent de transformer le «drive» en magasin de producteurs, ouvrant à ceux-ci un débouché nouveau et pérenne et permettant à une clientèle située dans les trois départements les plus proches (72,41 et 37) de s’approvisionner par un circuit court. Avec l’appui de la municipalité, qui a trouvé dans Sandra Vallon une partenaire solide et compétente, le projet devrait rapidement se concrétiser.

 

Dans de nombreux secteurs d’activité, la crise du Covid 19 a eu un impact extrêmement négatif et l’on ne peut que se réjouir de constater qu’elle est également susceptible d’engendrer des initiatives positives et de donner une nouvelle chance aux producteurs locaux.

 

Xavier Campion

image_pdfImprimer en pdfimage_printImprimer cet article

À lire également

Vendôme – Gevelsberg : deux villes à l’unisson

 Une délégation restreinte du comité de jumelage de Vendôme a été reçue les 24-25 septembre dernier par Claus Jacobi, maire

Le commissaire Franck Perrault part à Saint-Nazaire

 Après plus de trois ans et demi passés en Loir-et-Cher comme directeur départemental de la sécurité publique, Franck Perrault quittera,

Ô32 : « Le parlement du peuple » s’installe à Lancé

 A Lancé, en avril dernier, on inaugurait un endroit pas comme les autres, le Ô32, un bar associatif. D’abord posé

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

<

MENU
X