Menu

Nos aînés sont connectés

Nos aînés sont connectés

L’association SEVe, Seniors économie en Vendômois, a lancé en octobre dernier le projet «Parcours activités adaptées et ludiques», ou PAAL. Il se poursuivra jusqu’en juin prochain.

 

Rappelons que ce projet a été développé par une société parisienne, Trialog, en collaboration avec des membres de l’association SEVe comme le lycée Sainte-Cécile à Montoire-sur-le-Loir, le Comité départemental 41 de la fédération Éducation physique et gymnastique volontaire (EPGV) ainsi que l’office de tourisme des Territoires vendômois.

 

PAAL a pour mission la prévention de l’isolement des seniors. Dans ce cadre, il propose un accompagnement au numérique, dispensé par huit élèves de terminale du baccalauréat SAPAT (Services aux personnes et aux territoires) du lycée Sainte Cécile. C’est ainsi qu’une centaine de seniors, volontaires, sont actuellement en formation, répartis dans des ateliers numériques, officiant à ce jour sur quatre communes : Saint-Amand-Longpré, Mondoubleau, Montoire et Vendôme.

 

Les principaux objectifs de ces formations sont basiques, mais indispensables : par exemple, comment se connecter au réseau WiFi ? Comment gérer une boîte mail ? Ou encore comment accéder à sa galerie photos ? «Ces liens sociaux intergénérationnels, ainsi créés, sont bénéfiques pour tous. La jeune génération apporte son savoir-faire numérique, les aînés nouent des liens tout en se formant à l’évolution technologique», souligne Guylaine Guillaumin, directrice de l’établissement montoirien.

 

Dans le cadre de ce projet, la société Trialog, en collaboration avec le Comité départemental de la fédération EPGV, a développé une application appelée «Mes parcours». Elle offre la possibilité aux seniors de découvrir la région avec leur smartphone, en associant des parcours pédestres ponctués d’exercices de gymnastique douce. «Le risque des chutes chez les seniors peut rapidement les précipiter vers la dépendance. Maintenir une activité physique est donc primordiale et la marche est tout indiquée», explique Nathalie Thouvenot, de la Caisse assurance retraite Centre Val-de-Loire (Carsat), partenaire financier du projet.

 

De son côté, la fédération EPGV travaille actuellement sur un catalogue d’activités physiques à proposer via l’application. Elle participe parallèlement, en partenariat avec cinq seniors, à compléter ces offres par des fonctionnalités adaptées.

image_pdfImprimer en pdfimage_printImprimer cet article

À lire également

La souffrance n’est pas toujours une fatalité

 Quatre ans après le diagnostic de cette maladie qui l’emmurait progressivement dans son propre corps, Eric Crosnier est parti le

Un petit doit avoir le droit de devenir grand

 L’Association du Vendômois pour la Protection de l’Enfance (AVPE) était en assemblée générale en novembre en présence de Flavie Malbaut,

Pour la défense des consommateurs

 Présent à Blois depuis 1970, le Centre technique régional de la consommation (CTRC) regroupe 22 associations locales de consommateurs. Fusion

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

MENU
X