Pleins feux sur la pension de famille du Lubidet

by Caroline Fontaine | 2 février 2019 16:27

Après avoir fait l’objet d’un reportage télévisé, la pension de famille du Lubidet à Vendôme a reçu, en tout début d’année, la visite de la Ministre de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales, Jacqueline Gourault.

 

En 2015, l’ancienne cité ouvrière de la papeterie trouvait une nouvelle fonction, après une réhabilitation d’ampleur, en devenant un lieu de vie pour quatorze résidants dont le parcours avait été jusque là pour le moins difficile. Des logements individuels de près de 30 m² avec une chambre à l’étage, une kitchenette dans la pièce à vivre et une salle de bains. Mais aussi, au centre des deux ailes, un grand espace commun comprenant une salle à manger et une cuisine de grande taille. Une distribution assez représentative de cette communauté dont la vie se conjugue en individuel ou collectivement au gré de chacun. Les activités extérieures proposées par les deux travailleurs sociaux sont, elles aussi, optionnelles. Chaque locataire paye un loyer et est libre de rester aussi longtemps qu’il le souhaite. L’ensemble est géré par l’ASLD (Accueil soutien lutte contre les détresses).

 

«Quelques jours en famille pour les fêtes de fin d’année et j’en ai profité pour venir visiter cette pension au fonctionnement remarquable. Le logement fait partie de mes missions ministérielles et celui des plus démunis davantage encore. L’implication de l’État dans ces expressions concrètes est essentielle. L’objectif sur le quinquennat est de créer 10.000 places de ce type.»

 

Et, à Vendôme, cela va se matérialiser par la création de six logements supplémentaires sur ce site (trois sur chaque aile). Quinze places seront aussi ajoutées à la capacité d’accueil de Vendôme au titre du CADA (Centre d’Accueil des Demandeurs d’Asile).

Source URL: https://lepetitvendomois.fr/economie-societe/pleins-feux-sur-la-pension-de-famille-du-lubidet/