Menu

Pour que l’association «Souvenirs, joies d’antan» vive

Pour que l’association «Souvenirs, joies d’antan» vive

L’association, au sein de l’établissement hospitalier André Gibotteau, section Alzheimer, «Souvenirs, joies d’antan» tiendra son assemblée générale le 12 mars. L’occasion pour son bureau de passer la main après 12 ans d’activités.

 

«Je suis soignant dans les unités Alzheimer de l’établissement de santé comme la secrétaire et la trésorière qui sont à la retraite dorénavant» explique Philippe Piednoir, président de l’association. Créée en 2008 par ces trois soignants à l’initiative des familles dont un membre est atteint de la maladie,«Souvenirs, joies d’antan» récolte des fonds et des dons pour qu’ils soient utilisés dans l’animation de cette unité. «L’objectif unique est de permettre d’optimiser les dons versés. Depuis 12 ans nous organisons des expositions, nous participons à des lotos, des randonnées pédestres, des journées caritatives avec le Lion’s Club par exemple ou le Cabaret Madame Sans Gêne, dont le seul but est de nous faire connaître et de bénéficier des aides financières et subventions locales» souligne le président. Des actions importantes également comme ce voyage organisé à la mer pendant 5 jours pour les résidents ou des activités avec l’organisme Siel Bleu pour une prestation gymnastique, en coordination totale avec la structure hospitalière.

 

Aujourd’hui ces trois membres désirent se retirer et lancent donc un appel pour que cette association perdure, un appel vers les membres soignants des unités comme vers les familles. «J’accompagnerai bien sûr les futurs membres du bureau, mais notre devoir est d’aider les personnes atteintes de la maladie en leur apportant notre aide financière, nos idées et un peu de notre temps. Des actions complémentaires aux animations institutionnelles, nous devons les maintenir et les enrichir» lance Philippe Piednoir.

Assemblée générale le 12 mars 2020 –
contact : 06 02 25 45 64 – souvenirsjoiesdantan@hotmail.fr

image_pdfImprimer en pdfimage_printImprimer cet article

À lire également

2018, l’année des canards

 Le 1er septembre, la course de canards va à nouveau envahir le centre ville de Vendôme pour la 3E fois,

Concours de la Résistance et de la Déportation

 Une Vendômoise, lauréate, pour la deuxième fois…   La participation au concours de la Résistance et de la Déportation ouvert

1,2,3 bocaux !

 La ferme des érusées à Savigny-sur-Braye propose à la vente des produits laitiers réalisés sur place, avec la matière première.

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

<

MENU
X