Menu

Quand confinement rime avec solidarité et dynamisme

Quand confinement rime avec solidarité et dynamisme

À Rahart, la production quasi industrielle de masques a initié nombre d’autres initiatives comme en témoigne Caroline Lemaître, maire.

 

«L’idée nous est venue, à Karine Maury et moi-même, lorsque nous avons vu arriver Gillette Laquerrière avec des masques. Elle avait commencé à en distribuer à quelques personnes de son entourage. Ensuite, c’est Valérie Janvier qui m’a indiqué qu’elle en concevait également mais qu’elle manquait de matières premières.

 

Nous avons donc décidé d’encourager ces couturières en faisant appel à la population pour récupérer du tissu, du fil et des élastiques et ça a fonctionné puisque nous avons réussi à distribuer dans les boîtes aux lettres un masque par adulte et par adolescent.

 

En effet, nous avons récupéré du tissu (draps, rideaux) que nous avons découpé, Karine Maury, Brigitte Volant, Francine Frileux, moi-même et nos enfants Margot, Rémi et Hugo.

 

J’ai réussi à récupérer des élastiques (jeux d’enfants) chez Joué-club et Centrakor, un stock complété par la dotation du Conseil Départemental qui nous a été apporté par Bernard Pillefer et c’était parti.

 

 

Nadine Dorizon, Anita Ginis, Madeleine Hervé, Valérie Janvier, Gillette Laquerrière, Héléna Leguet et Nicole Peschard se sont mises derrière leur machine à coudre et, au bout d’une semaine, la production était prête à distribuer.

 

Depuis le début du confinement, un élan de solidarité a vu le jour dans notre village. Tout à commencé par la création d’une page facebook par Julien Barilleau qui a nous a permis de communiquer. A l’initiative de Thibault Poussin, chaque soir, la population est sortie à 20 heures avec sono, casseroles, clairons, etc… pour mettre à l’honneur toutes les personnes qui travaillent malgré ce contexte difficile.

 

Ce sont ensuite organisés des achats groupés (asperges, fromages, pain, fraises, fleurs, etc..) afin de faire travailler nos producteurs locaux. Enfin, les adjoints et moi-même avons décidé de fleurir le cimetière pour les rameaux avec nos indemnités d’élus.»

 

De tels élans se sont manifestés dans nombre de communes du Vendômois comme également, non loin de là, à Saint-Firmin-des-Prés où les couturières bénévoles, mobilisées par la municipalité sous l’impulsion du Conseil Départemental, ont été tellement productives qu’elles ont réussi à fabriquer 500 masques avec les matières premières fournies par le Conseil Départemental mais aussi 850 avec leurs propres moyens. « Avec la dotation complémentaire de l’agglomération, chaque Saint-Firminois est aujourd’hui en possession de trois masques (pour les adultes et les adolescents).» explique Benoît Rousselet, enthousiasmé et même un peu surpris par la dynamique constatée.

 

Voici quelques exemples du dynamisme vendômois face à l’épreuve.

image_pdfImprimer en pdfimage_printImprimer cet article

À lire également

Les couleurs avec la Régie de Quartier

 La Régie de Quartier à Vendôme c’est plusieurs entités : Le Jardinage, la récyclerie, Frip Art mais également la peinture.

Aujourd’hui, c’est le bon moment pour faire des travaux !

 Profitez de dispositifs exceptionnels pour faire réaliser vos travaux de rénovation énergétique par les professionnels, entrepreneurs et artisans du bâtiment

1er meeting Aérien à la base de Blois-Le Breuil

 Le Dimanche 31 mai, l’aérodrome du Breuil Bois-Vendôme recevra son premier meeting aérien, évènement qui réunira des avions mythiques. Le

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

<

MENU
X