Menu

En fer à cheval et léger comme une plume….

En fer à cheval et léger comme une plume….

Quand on croise Patrick M., dit «Pato l’inventeur», on ne lui demande pas des nouvelles du temps ou des cours de la bourse, mais on s’enquiert de suite de sa dernière trouvaille qui tourne toujours autour des instruments de cuisine ou de bouche. Il en est déjà à sa quatorzième invention et en a presqu’autant dans sa tête ou en prototypes en cours de terminaison.

Juste avant Noël, et après trois ans environ d’études poussées en ergonomie, équilibre, légèreté, il a mis au point un porte-bol, ustensile d’une trentaine de centimètres de long, en fourche plate évasée à deux dents. Easyhandy Bowl® est un genre de fer à cheval ou de lance-pierres sans élastiques, offrant une ouverture de 16 centimètres et une largeur de préhension de 10 centimètres, le tout pour un poids de 55 grammes, avec une poignée à serrer manuellement (main gauche ou droite) tout en bloquant un pouce dans le manche évasé. Léger et tellement d’une utilité pratique qu’on se pose, comme toujours, la question de savoir pourquoi personne n‘y avait pensé avant. Et ce ne sont pas les personnes qui se sont brûlé les mains, les bras, les jambes, sans parler des pieds, en sortant, tout en le renversant après l’avoir lâché, un bol de liquide bouillant d’un micro-onde qui diront que cette invention est inutile ou nulle…

«J’y pensais un peu, mais j’ai vraiment eu le déclic quand j’ai constaté que ma mère, 89 ans, avec une canne à la suite d’un accident domestique, avait failli grièvement se brûler en sortant son bol de potage d’une seule main du micro-onde où il avait bien hyper-chauffé. Puis, après une longue maladie handicapante sur mon mode de nourriture qui m’oblige à ne manger que de la purée, j’ai perfectionné mon invention devenue définitive après plusieurs «protos» développés avec un industriel de Bron (www.bron-coucke.com), en Haute-Savoie spécialisé dans les ustensiles, robots, matériaux de cuisine.  Didier Coucke, avec qui j’ai déjà travaillé sur d’autres inventions (coupe-citrons ou/et tomates en 8, séparateur de jaunes et de blancs d’œufs, etc.…), compte produire plus de deux millions de pièces en dix ans…, les tests effectués auprès de membres de ma famille, les voisins les plus directs autour de mon domicile à La Chaussée-Saint-Victor et même devant Jean-Pierre Coffe, à la dernière fête de la soupe à Sasnières ayant été des plus concluants» explique, humblement Pato l’inventeur…

À 66 ans, cet ancien compagnon cuisinier qui a commencé sa carrière à Chamonix, au pied de la mer de glace, bien avant qu’elle ne commence à fondre, pense que son porte-bol en fer à cheval lui portera bonheur, qu’il servira de base de cadeau pour Noël ou pour la fête des mères ou des pères, et pour toutes occasions. Si chaque vendeur de micro-onde neuf en inclut un dans son appareil, la rentabilité de son invention serait assurée durablement.

En investissant 13 euros/pièce dans le commerce, cela coûtera bien moins cher que des soins pour des brûlures bien souvent irréversibles quand le potage bouillant se transforme en soupe à la grimace douloureuse. Sauf à être masochiste, autant éviter de telles déconvenues.
Voulant se reposer un peu le cerveau, Pato l’inventeur veut se lancer, dès l’an prochain, dans la pratique de l’hypnose, car il en a apprécié les avantages lors de tranches de vie maladive récentes particulièrement douloureuses sur le plan physique et moral. Une façon comme une autre de voir la vie en rose même si sa couleur préférée est le jaune…sans être fétiche du fer à cheval qui devrait lui porter, enfin, bonheur, après quelques galères.

Richard MULSANS   


À lire également

«Calonne, la dernière chance de la Monarchie»

A l’occasion de la sortie de son ouvrage «Calonne, la dernière chance de la Monarchie», préfacé par Jean Tulard, de

Badminton : les premières compétitions

Dès octobre, les jeunes du club de Badminton de Vendôme étaient mobilisés sur différents tournois de la région. Nolann Tessier

Courtanvaux Côté Jardin

Fête des plantes de Bessé-sur-Braye Samedi 18 et dimanche 19 avril La 17e édition de « Courtanvaux Côté Jardin »,

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

<

X