Menu

Initié ou pas. Un pur délice ! Une affaire de thés.

Initié ou pas. Un pur délice ! Une affaire de thés.

emile-aute-3Emile Auté fait bouger nos papilles.

Que l’on soit initié, ou pas, ou en devenir, l’histoire du thé se compare à celle du vin. Il y a les œnologues, les grands pontes, parfois un peu compliqué à suivre… on peut également mieux comprendre l’importance des choses si on nous en parle avec des mots justes  et simples. S’agissant du thé on peut se demander pourquoi il faudrait obligatoirement faire partie d’une grande société qui va investir dans le packaging, la promotion la distribution pour au final afficher un prix et bien entendu faire résonner «sa marque». On en voit partout des noms de thés, des boîtes au graphisme souvent racoleur et pour cause ! Pouvons-nous nous poser la question suivante : Au fait, d’où viennent les feuilles de thé, est-il bio… et les parfums, sont-ils naturels… et les conservateurs dans cette petite histoire ?

emile-aute-1Emile, la quarantaine pas affichée, après avoir passé vingt années enfermé dans des restaurants et des bars, sans voir la vraie vie, ni souvent le jour, craque : Il fait un burn-out. Retour en Val de Loire, dans une famille où l’art de vivre a du sens. Il veut s’installer, monter une petite affaire au vert, et réaliser des ambiances, des petites scènes de théâtre (il est aussi peintre plasticien), des ateliers autour du thé pour coller à l’esprit «Zen», prendre soin de soi. Il fonce sur le net pour se faire une idée, voir si cela existait ? Non. Donc, Emile sera «artisan aromatiseur».  Il crée «Lesthésdeschateaux». Tout simplement par rapport au lieu où il habite… non pas dans le château, mais dans ses dépendances… Cela sonne bien ! Pour ce faire, il cherche des producteurs locaux en fruits légumes et fleurs (de la région le plus possible). Il voyage, sélectionne des thés bio et la petite cuisine se monte… Les mélanges se peaufinent. Les transformations s’amoncellent. A la rencontre du public, il fait les marchés et à ce jour vit presque tout le temps dehors ! Plus du tout de ventes sur le net, tout se passe en vrai, dans la vie au vert.

Il propose des recettes et non simplement des thés vert blanc ou noir : toute la différence est là !
Il faut se faire plaisir en allant découvrir son savoir-faire les 17 et 18 septembre prochains, pendant les journées du Patrimoine, où la décoration du Pavillon de l’horloge du Château de Meslay vous fera certainement penser à Pierre Loti. Salon de thé dans un décor «retour des Indes».

Emile fait les marchés de Vendôme le mercredi après – midi et le vendredi matin le premier et le troisième vendredi du mois, et Blois le samedi.

 

www.lesthesdeschateaux.fr

 

Reportage : Catherine Taralon
Photos : Marc Broussard

image_pdfImprimer en pdfimage_printImprimer cet article

À lire également

Joyeuses fêtes

 Les idées cadeaux, les bonnes adresses pour réussir les fêtes…   Retrouvez notre dossier complet en cliquant ici Imprimer en

Pénurie sur la grande place

 A Vendôme, les habitants du centre-ville continuent d’espérer la réouverture d’une supérette pour remplacer le Leader Price fermé en juin.

La Région Centre-Val de Loire relève le DEFI compétences emplois

 Labellisé Territoire d’Industrie début mars, le Vendômois a accueilli la «Cordée emploi formation orientation» le 19 mars chez Minier TP

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

<

MENU
X