Menu

La Plateforme du Boulon expérimente de nouvelles pratiques culturales

La Plateforme du Boulon expérimente  de nouvelles pratiques culturales

Dans le cadre du contrat territorial, le SieraVL a lancé, en partenariat avec l’Agence de l’eau, la Chambre d’agriculture et le Pays Vendômois, des axes de réflexion avec les agriculteurs volontaires. Après un an de travail théorique et de multiples réunions, la Plateforme du Boulon est entrée en phase expérimentale.

 

Didier Blais, agriculteur au Grand Boulay à Danzé, a mis à disposition une parcelle de plus de 5 ha pour différents tests de cultures. Ce champ présente l’avantage d’être drainé vers un seul collecteur ce qui permettra des tests de qualité d’eau réguliers et précis. Par ailleurs, le sol est ici travaillé en non labour depuis plus de dix ans. Le triple objectif de ce programme est d’améliorer la qualité des sols et de l’eau sans obérer la rentabilité pour l’agriculteur, voire la faire progresser en limitant au maximum les intrants.

 

SieraVLPour cette expérimentation qui va s’échelonner sur cinq ans, la parcelle a été divisée en six bandes équivalentes (dans le sens du drainage) pour comparer les cultures, évaluer le couvert permanent (semer avant la récolte précédente), les complémentarités de variétés pour limiter les intrants et choisir ceux-ci selon leur moindre incidence sur les sols et les espèces non visées par le traitement.

 

Au fur et à mesure, les agriculteurs impliqués dans cette initiative échangeront sur les différents constats y compris avec les représentants d’Axeréal, engagé dans la démarche notamment sur les spécificités des semences. Le tout évidemment coordonné par le SieraVL et la Chambre d’Agriculture.

 

 

Sur cinq ans, l’ensemble de cette action représente un coût de 100.000 € financés dans le cadre du contrat territorial. De facto, un investissement d’avenir.

image_pdfImprimer en pdfimage_printImprimer cet article

À lire également

Cœur de Fleurs

 Depuis 2000 à Vendôme, Rapid Flore fleurissait vos intérieurs. Dorénavant, c’est un tout nouveau concept et un changement de nom

La belle union des associations

 Réunir 22 associations, animer et coordonner la pratique du sport ainsi que favoriser l’accès au sport des Vendômois, l’Union Sportive

Des hôteliers très remontés

 A l’hôtel-brasserie du Capricorne, à Vendôme, l’Union des métiers et des industries de l’hôtellerie (UMIH) et le Groupements des chaines

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

MENU
X