Menu

Très bien orchestrée cette vente caritative

Très bien orchestrée cette vente caritative

“Pourquoi je fais des photos ? Pour faire ressortir la beauté de la nature, et la beauté intérieure de l’être humain. Je fais de la photo parce que c’est ma façon favorite de perdre mon temps”.

Photographe depuis l’âge de 13 ans.

“Au début, je photographiais tout et rien, des flaques d’eau… Ma famille disait : Ne demandez pas des photos à Matthieu, ça ne sert à rien. Pendant longtemps, pour illustrer mes livres, je mettais mes propres photos. Les gens disaient : Qui a pris les photos ? A partir du moment où j’ai fais du noir et blanc, on a commencé à s’intéresser à moi…”…

Alors il a converti ses photos couleurs en noir et en blanc !

matthieu-ricard-1Le 6 septembre, Matthieu Ricard, intellectuel occidental, moine bouddhiste, et pour cette manifestation photographique, présentait et commentait son travail face au public rassemblé au Grand Manège Rochambeau à Vendôme.
L’idée de la directrice artistique des Promenades Photographiques, Odile Andrieu, étant d’organiser une vente caritative de 24 photographies au profit de l’association Karuna Shechen «projets humanitaires dans les régions himalayennes». «On n’est pas là pour faire de l’humanitaire»… Matthieu Ricard a horreur de la hiérarchie, et pense que chacun a des capacités différentes à œuvrer pour une cause commune. Il a une vision globale.

«Il vaut mieux bien faire là où on sait agir, nous sommes inter indépendants. Le paysage, la lumière c’est une fraction de seconde ! Mais on ne peut pas toujours s’arrêter ! Surtout pas quand on est dans le cockpit d’un avion!»

Par une forte chaleur, certainement mieux supportée par le photographe que par nous, l’attention était au top niveau dans ce lieu baigné de lumière naturelle dont une fois de plus on prenait plaisir à observer la jolie restauration. Théâtralement mené par The Rouillac Family, Philippe et son fils Aymeric, commissaires priseurs de notre région. Madame était de la partie, en ligne sur son ordinateur avec les futurs acquéreurs qui ne pouvaient être sur place. Après avoir sagement écouté la conférence du photographe bouddhiste (scientifique depuis plus de 45 ans) dont le public buvait les paroles, place à la vente aux enchères.

Moments vifs, animés, tant par la mise en place des chevalets que par les allers-retours à pas rapides de la directrice artistique des Promenades Photographiques, Odile Andrieu, chapeautée, chic et mains gantées de blanc immaculé afin de pouvoir toucher les grands tirages noir et blanc et les présenter au public. Toute une organisation battait son plein. Alors arriva le moment tant attendu, le retentissement des coups du marteau du commissaire priseur. Philippe Rouillac. Magistral, il présente l’auteur avec un texte, un portrait si bien ficelé que le moine photographe lui a demandé s’il pouvait l’utiliser pour un prochain édito !

«De simples photos bouddhistes commente t il, Matthieu Ricard, un médium pour l’art sacré, spiritualité et histoire à Vendôme, message de paix, sérénité d’un homme de foi».

Les 24 photos défilent, et très rapidement les ventes se négocient. La chaleur monte. L’effervescence aussi. Tout se déroule très rapidement. Matthieu Ricard est très en forme,( il fallait respecter l’horaire car il ne pouvait louper son TGV !). Chaque photo est signée par l’auteur. Bilan : 24 grands tirages vendus pour une enveloppe de 13 200 Euros au profit de la fondation Karuna-Shechen  pour améliorer le quotidien d’un village situé à 4 000 mètres d’altitude, où vivent de nombreuses personnes âgées. Voici une manifestation où, rien qu’à regarder les yeux et les sourires des uns et des autres, on peut penser qu’il est heureux de partager en bonne compagnie… pour une noble cause.

Reportage Catherine Taralon /photos Marc Broussard

image_pdfImprimer en pdfimage_printImprimer cet article

À lire également

Claire Foucher-Maupetit à la tête du Pays

 Après les élections municipales, vient le temps des élections des membres des syndicats. Le Pays Vendômois n’échappe pas à cette

Randonnée-visite du W3, Quartier Général allemand à St Rimay (1942-1943)

 Une randonnée pédestre commentée de 6km au départ du tunnel de Saint-Rimay (côté Montoire) est organisée les samedis 17 et

Rassemblement de motos GoldWing Vendôme – du 18 au 20 septembre

 La Fédération des GoldWing Club de France (FGWCF) organise en collaboration avec Le GoldWing Club Région Centre, la «Faites de

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

<

MENU
X