Menu

Le commandant Méchin à la tête de la compagnie de gendarmerie de Vendôme

Le commandant Méchin à la tête de la compagnie de gendarmerie de Vendôme

On a tous rencontré, parfois avec appréhension, l’uniforme bleu à l’occasion d’un contrôle routier. Mais on connaît moins les différentes missions de cette force armée, historique en termes de sécurité publique. En 2018, Le Petit Vendômois se rendra régulièrement au sein de la compagnie de gendarmerie de Vendôme afin de comprendre comment fonctionne ce corps militaire sur le territoire, dont le périmètre d’action couvre pas moins de 2200 km2 pour 83 militaires engagés au quotidien pour la sécurité des Vendômois.

 

Grégoire Méchin ; Peloton de surveillance et d’intervention de la gendarmerie ; PSIG

 

D’emblée, Grégoire Méchin, chef d’escadron, commandant de la compagnie de gendarmerie de Vendôme, explique : «Notre métier c’est d’empêcher que le délit se commette plus que de le résoudre. La prévention est bien plus nécessaire que la répression.» Avec la charge d’un maillage territorial important, sous forme de communautés de brigades (COB) : Montoire, Pezou et Marchenoir, qui sont réparties sur 37 % du département de Loir-et-Cher, sous la responsabilité de la compagnie vendômoise.

 

Ces brigades assument en premier lieu les missions importantes d’accueil du public et l’ensemble des interventions lorsque l’on compose le 17 sur son téléphone. «Le ratio d’un gendarme pour 1 000 habitants est à peu près respecté sur le périmètre d’action que nous avons en charge. Ces gendarmes en brigade vont traiter 90% des affaires qui nous arrivent, c’est clairement le nerf de la gendarmerie», détaille le commandant Méchin.

 

Dés lors que les investigations, les réquisitions judiciaires et téléphoniques, ou des dossiers plus complexes se multiplient, à la demande du commandant, la Brigade de recherche (BR) est sollicitée. Basée à Vendôme, elle comprend six gendarmes expérimentés, chacun fort de sa spécialité, et prend plus particulièrement en charge le traitement de la police judiciaire sur les dossiers les plus sensibles.

 

A Vendôme, la compagnie dispose également d’un Peloton de surveillance et d’intervention de la gendarmerie (PSIG), soit douze gendarmes qui bénéficient d’un encadrement, d’une formation et de compétences spécifiques d’interventions. Cette unité assure notamment les missions de renfort et d’intervention au profit des brigades. Même si le PSIG intervient aussi de jour, ce service œuvre beaucoup plus en nocturne que les autres brigades. A Vendôme, on trouve également une brigade motorisée de huit gendarmes qui assure indépendamment des missions exclusives de sécurité routière à côté des militaires de la compagnie. «La sécurité routière représente 7% de notre activité. Quand on est au bord de la route, ce n’est pas forcément de la sécurité routière, il peut y avoir une multitude de raisons, comme la lutte contre le terrorisme ou la recherche de délinquants. Tous les gendarmes de la compagnie sont formés également en permanence, une formation continue avec des mises en condition. La répétition est gage de réflexe», précise le patron de la compagnie

 

En décembre, Grégoire Méchin a mis en place au sein de la compagnie une nouvelle Cellule de Prévention et de Contact (CPC). Pour ce faire, trois militaires se déplaceront plusieurs fois par mois sur le territoire au contact des habitants, des élus ou des entreprises avec une mission de base : la proximité «qui est un enjeu majeur et donne un sens à notre action en permettant d’être performant pour l’ensemble des autres missions» souligne le chef d’escadron.

 

La finalité globale pour assurer toutes ces missions étant de mettre au service de la population des gendarmes qui disposent de moyens, de la bonne méthode et de l’instruction pour protéger et servir. Noble et délicate mission.

 

A suivre : tout au long de l’année, Le Petit Vendômois vous présentera les différentes missions de la compagnie de gendarmerie de Vendôme.

 

Adresse mail de la cellule de prévention et de contact que vous pouvez solliciter :
cpc.vendome@gendarmerie.interieur.gouv.fr

image_pdfImprimer en pdfimage_printImprimer cet article

À lire également

La Marque Vendôme sélectionne ses vins

 Afin de valoriser le territoire vendômois, la marque Vendôme a sélectionné en novembre les vins rouges d’appellation Coteaux du Vendômois

Jacqueline Dumas reçoit la Légion d’honneur

 Déjà commandeur dans l’ Ordre national du Mérite , Jacqueline Dumas vient de recevoir de son parrain Alain Quillout, ancien

Cuba Cooperation 41 accélère et amplifie son action

 Le Comité de Loir-et-Cher de l’association nationale Cuba Coopération France a engagé, depuis sa création en 2011, diverses actions de

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

<

MENU
X