Menu

De la vie à la mort, de l’ombre à la lumière…

De la vie à la mort, de l’ombre à la lumière…

Il est presque trois heures… Vendôme est plongée dans le noir de la nuit et la plupart d’entre nous sommes blottis au fond de notre lit… Anita, elle, fait partie de celles et ceux qui travaillent dans l’ombre… Aide soignante, elle passe la plupart de ses nuits à épauler ses collègues de la maison de retraite vendômoise où elle travaille depuis 2003 et où elle a été également animatrice en gérontologie pendant près de 20 ans.

 

Cette nuit, Thérèse, tout juste âgée de 90 automnes, respire mal, se sent faible, sent qu’elle va partir… C’est là qu’Anita adore son métier : accompagner ses résidants dans leurs insomnies, leurs angoisses, leurs difficultés émotionnelles mais surtout les accompagner dans leur dernier voyage… «La mort est un évènement unique à ne pas rater ! Ma mission est de mettre en place une ambiance qui apaise la personne et son entourage. La lumière est importante pour voir et dire au revoir. Surtout ne pas rester dans le noir qui angoisse ni subir la lumière du néon qui agresse». Anita plante le décor : musique douce mais pas triste, aromathérapie avec quelques gouttes d’huiles essentielles d’orange douce ou de lavande vraie et surtout une petite lampe de chevet tamisée, délicatement posée au sol… Partir sereinement, dignement, respectueusement, tendrement… Alors quoi de plus naturel pour Anita que d’avoir envie de sublimer la lumière ? Aide soignante la nuit, Anita est devenue abat-jouriste le jour. Après une formation d’Artisan d’Art à Cognac, elle a créé son entreprise Ô Pieds du Jour le 1er novembre 2016 et a ouvert son atelier à Rahart. Créatrice et restauratrice, Anita remet les lampes sur pieds, tout comme ces corps abîmés et fatigués sur qui elle veille. Accompagner les plus fragiles vers une autre lumière, redonner un second souffle aux pieds de lampe malmenés… On l’a bien compris, Anita est bien plus qu’une abat-jouriste… Naviguer entre la vie et la mort, entre l’ombre et la lumière, entre le deuil et la renaissance, tel est le quotidien d’Anita dans lequel elle se sent si bien…

 

BG

 

Ô Pieds du Jour – Anita Ginis – 06.18.79.53.64


À lire également

Informer les accidentés de la vie

La FNATH, l’association des accidentés de la vie section de Vendôme, se réunissait en février pour son assemblée générale.  

Contrat de ruralité pour des projets concrets

Conclu pour six ans, le contrat de ruralité signé dans le Loir-et-Cher par l’Etat, la Région, le Département et les

Une nouvelle «ancienne» galerie à Vendôme

Laurent Potier, joaillier à Vendôme depuis plus de vingt-deux ans, amoureux de l’art en général, installé rue Marie de Luxembourg

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

<

X