Menu

Pour défendre nos droits

Pour défendre nos droits

Depuis le printemps, l’accès au droit à Vendôme et pour le Vendômois est facilité par la création d’un point relais : Accueillir, Ecouter, Orienter, Informer. Patrick Le Guerer, délégué bénévole du défenseur des droits tient des permanences les mardis dans les nouveaux locaux, avenue Georges Clémenceau.

Anciennement appelé médiateur de la République, le défenseur des droits est chargé de régler les problèmes de relation et des difficultés entre les citoyens et l’administration au sens large. Ainsi une facture énorme de l’EDF qui reste incompréhensible,  des problèmes de RSA ou même une discrimination à l’embauche, Patrick Le Guerer peut vous aider. Déjà par une oreille attentive puis en vous orientant vers les meilleurs services plus rapidement.

«Le défenseur des droits, c’est une autorité constitutionnelle indépendante qui désigne à la fois l’homme et l’institution. Jacques Toubon est le responsable de cette institution au plan national qui regroupe 450 délégués sur 680 lieux d’accueil dont celui de Vendôme» souligne Patrick Le Guerer.

Les moyens d’action du défenseur des droits sont un pouvoir d’enquête, d’étude,  la possibilité également d’un règlement à l’amiable des conflits et des propositions de réformes de textes législatifs.

«Nous sommes un peu l’aiguillage dans les rouages de la justice» explique t-il.

Souvent confondu avec le conciliateur qui lui est chargé de résoudre les problèmes de particulier à particulier, le défenseur des droits  se confronte parfois aux affres de l’administration. Nommé pour un an, renouvelable, il est indépendant, informant et orientant. Un rapport des différentes interventions est fait chaque année au préfet, ce qui lui permet d’observer ce qui se passe dans son département.

«Nous avons une oreille attentive. Souvent les plaignants se heurtent aux plates formes téléphoniques, excluant encore plus certaines tranches de la population, comme les personnes âgées. Cela s’aggravera avec la République Electronique que l’on nous promet».

Les dossiers de discrimination sont également pris en charge par le défenseur. Les traitements favorables ou défavorables en lien avec un critère visé par la loi (21 critères retenus, dont le sexe, l’âge, l’orientation sexuelle, l’activité syndicale, la religion, harcèlement moral, ….) font partie des fonctions de Patrick Le Guerer.

«Parfois c’est assez subtil. Pour recevoir la plainte, il faut qu’une autre personne témoigne, ce qui n’est pas forcément évident» souligne t-il.

Souvent le défenseur des droits reste le dernier recours pour les particuliers. Même s’il ne résout pas les conflits, il reste une oreille attentive et permet de diriger les plaignants dans les règlementations qui deviennent de plus en plus complexes. Patrick Le Guerer peut ainsi vous diriger vers le meilleur interlocuteur et vous faire gagner un maximum de temps et d’énergie.

Point d’Accès au droit – 37 avenue Georges Clémenceu – Vendôme – Permanence les mardis 9h-12h30 – accès libre ou par rendez-vous au 02 54 86 47 77


À lire également

«Château de Vendôme», nouvelle association Vendômoise

Depuis longtemps, la création d’une association pour l’animation et la sauvegarde du château de Vendôme germait dans la tête des

Exclusivité européenne en recherche agricole à Ouzouer-Le-Marché

Arvalis lance PhénoField® pour relever le défi du changement climatique Dans les années qui viennent, la commune d’Ouzouer-Le-Marché, en pleine

La Lingerie Hudon cherche son repreneur

La lingerie Hudon, idéalement située en cœur de ville est devenue, sous la houlette de sa gérante Françoise Auguin Bisson,

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

<

X