Menu

L’Hospitalet et ses projets pour 2017

L’Hospitalet et ses projets pour 2017

L’Hospitalet est présent à Montoire depuis 1979, date des premiers travaux de cet établissement de santé, alors réservé aux accidentés de la région parisienne.

Son architecture est novatrice : 10 000 m2 de surface, offrant 105 chambres de plain-pied et 4 hectares de verdure traversés d’un chemin de promenade.
Rappelons que cet établissement de soins et de santé, devenu au fil du temps régional, puis départemental, et désormais vendômois, est organisé autour de deux entités : un foyer d’accueil médicalisé (FAM) et un service de soins de suite et de réadaptation (SSR). Le FAM accueille des résidants à l’année dans 65 chambres individuelles plus deux chambres d’accueil temporaire qui permettent à une vingtaine de patients du Vendômois de faire de temps à autre de courts séjours dans un établissement adapté à leurs pathologies. Le SSR propose 21 lits pour des patients présentant des atteintes graves du système nerveux, 1 lit d’éveil de coma et 7 lits réservés à des patients en «état végétatif chronique». Ce service accueille environ 85 patients par an (dont 64% du département) pour des séjours de deux mois en moyenne, dédiés à la rééducation en vue d’un retour à domicile.

L’Hospitalet, c’est aussi 200 personnes pour 40 métiers différents qui se relaient auprès des résidants et des patients 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24 : médecins, kinés, ergothérapeutes, orthophonistes, psychologues, infirmiers, aides-soignants, administratifs, cuisiniers, agents de ménage ou de maintenance…

L’Hospitalet2017 sera une année importante pour l’établissement et pour les habitants du grand Vendômois. Cette année, sept places de plus de SSR sont créées à l’usage des patients présentant des atteintes du système nerveux. Ce qui permettra de réduire considérablement les délais d’attente (plus la rééducation est précoce, plus elle est efficace). Ce développement est une véritable opportunité pour les habitants du territoire. Dans le  même temps, 2 lits supplémentaires seront ouverts au sein du SSR pour une hospitalisation de jour. Pour permettre ces nouveaux développements, l’Hospitalet vient de créer 19 emplois et procède aux recrutements nécessaires.

L’appel aux élus, à défaut de l’Etat…

Contraint, comme tous les établissements du même genre, à «rogner» sur son budget, l’Hospitalet doit faire preuve d’inventivité et d’innovation pour garantir à moindres coûts la même qualité de services. Avec en projet la mutualisation de ses cuisines avec l’hôpital de Montoire et de sa pharmacie avec celui de Vendôme. Il envisage aussi son rapprochement avec une association similaire.Déjà utilisatrice du «Lokoma», l’Hospitalet travaille depuis quelque temps sur le projet «Armeo», dont l’acquisition très attendue favorisera la rééducation des membres supérieurs. Le président, Jean-Michel Fromion, n’exclut pas de mobiliser les élus du territoire pour qu’ils participent au financement de cette indispensable acquisition, à défaut de l’Etat.

Plusieurs autres projets sont étudiés, certains vont voir le jour cette année ou les suivantes : places allégées au sein du FAM (une structure hors les murs mais garantissant toute la sécurité) ; construction de logements à proximité pour les patients qui pourraient alors conserver une vie de famille et bénéficier en même temps de la sécurité apportée par le plateau technique ; équipe mobile pluridisciplinaire qui prendra en charge les usagers intéressés dès leur sortie de séjour. Cette  dernière mise en place permettra de réduire la durée des séjours et donc les coûts d’intervention. C’est aussi une réponse humaine voulue pour réduire l’absence des patients de leur domicile et conserver le lien familial.

Anne Braillon

image_pdfImprimer en pdfimage_printImprimer cet article

À lire également

L’histoire sans fin en Vendômois

 Le bulletin 2018 de la Société archéologique, scientifique et littéraire du Vendômois vient de paraître. Cette année encore, un peu

Burn-out dans les cuisines et les chambres

 Les hôteliers-restaurateurs ne peuvent plus maîtriser leur surplus de charges et de contraintes. La marmite chauffe depuis longtemps chez les

La Chine à Vendôme

 Le 25 mars dernier, une délégation chinoise de Rizhao était présente sur le territoire à l’invitation de la ville de

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

MENU
X