Menu

Nouvelle unité au centre hospitalier

Nouvelle unité au centre hospitalier

Une unité cognito-comportementale pour les personnes présentant des troubles Alzheimer ouvre début novembre au Centre de soins André-Gibotteau.

 

Une nouvelle unité qui compte dix lits pour accueillir des patients en court séjour qui présentent des problèmes psycho-comportementaux. «Dans la prise en charge de nos patients de type Alzheimer ou maladies apparentées, on a une première phase dans la maladie qui est la perte progressive des capacités intellectuelles. Puis, vient hélas une phase psychiatrique avec des troubles du comportement, une phase extrêmement difficile à gérer que ce soit à domicile comme dans les EHPAD» explique Jean-Pierre Mary, chef de Pôle gériatrie du Centre hospitalier de Vendôme-Montoire.

Face à ces troubles et comme on ne peut guérir la maladie, cette nouvelle unité analyse comment diminuer ces perturbations et y faire face. «On peut comme en psychiatrie, utiliser des médicaments mais on peut également montrer aux aidants des gestes à faire ou ne pas faire pour calmer les malades, ces phases d’hallucinations pas toujours faciles à gérer. Le but de cette unité totalement remise à neuf est d’aider les aidants familiaux comme le personnel des EHPAD à soigner et accompagner en adaptant le traitement. On inaugure aujourd’hui un centre de passage» poursuit le médecin.

Jean-Pierre Mary reste très inquiet quant à l’avenir, lorsque dans peu de temps débarquera le baby boum qui deviendra très prochainement comme il le dit le papy boum. «On récolte le fruit de notre santé publique avec l’allongement significatif de la vie mélangé au flux des naissances de l’après-guerre. Nous aurons un afflux de centenaires, une population qui potentiellement sera atteinte de maladie, la difficulté sera alors de les accueillir et d’adapter notre capacité d’hébergement. Nous aurons plus de malades atteints de troubles neuro-dégénératifs. Nous devrions passer en France de 900 000 patients aujourd’hui à plus de 2 millions dans le futur. Tout cela avec moins de médecins, moins de soignants et moins de moyens» conclut-il préoccupé.

AF
image_pdfImprimer en pdfimage_printImprimer cet article

À lire également

Montoire : les travaux de la place amorcent leur première phase

 Le 18 septembre, les premiers engins sont arrivés devant l’église. La chaussée a été sécurisée sur tout le parvis avant

Conseil départemental : une dernière session légèrement «agitée»…

 Rarement l’Hôtel du Département n’a eu l’allure d’un camp retranché. En ce premier vendredi de juillet, près de 80 agents

La Country se danse en Vendômois

 A Choue, sur l’hippodrome des Collines du Perche, une journée dédiée à la danse country se prépare. Une grande réunion

X