Menu

«Travailler moins, mais travailler mieux… »

«Travailler moins, mais travailler mieux… »

En France, le travail, en pleine mutation, est au cœur du débat. Flexibilité, mobilité, formation, ubérisation… à l’heure de la révolution numérique, de nouvelles formes d’activité émergent. Pour le meilleur et pour le pire. A Vendôme, Anthony Ginis , la cinquantaine dynamique, a fait son choix. Rencontre avec un indépendant heureux.

 

Depuis deux ans, vous avez basculé vers une nouvelle forme d’activité. Quelle est-elle ?

 

Nous subissons de plein fouet une mutation économique et 75% des métiers de demain n’existent pas encore. Fort de ce constat, je souhaitais travailler et entreprendre autrement. Le monde change, il ne s’agit plus de réussir «dans» la vie, mais de réussir «sa» vie. Après un parcours professionnel intense (restauration, immobilier…), j’ai découvert un concept innovant, porté par NL International, une entreprise française créée par Sylvain Bonnet, et résolument tournée vers l’humain. J’ai opté pour un statut de vendeur à domicile indépendant (VDI) et je distribue la marque Beautysané, une gamme de base alimentaire à forte valeur ajoutée. Ici, l’entreprise est un véritable partenaire, pas de lien de subordination, de pression managériale ou d’objectifs chiffrés imposés par une hiérarchie déconnectée, je travaille à mon rythme, soit en moyenne une quinzaine d’heures par semaine.

 

Quels sont les avantages de ce statut ?

 

Moyennant une modique cotisation de 25 euros, je dispose de la force de frappe d’un grand groupe, lequel met à ma disposition une vingtaine de salariés pour le marketing, la publicité, la comptabilité, la distribution, une application mobile de paiement en ligne et même mon site web personnalisé. Nous sommes loin de la franchise à l’ancienne. Pas d’investissement, pas de stock, pas de risques financiers et l’appui de spécialistes, nutritionnistes et scientifiques, garants de la qualité des produits que je distribue et dont j’ai l’exclusivité. Pour ma part, le bilan est extrêmement positif. J’ai des revenus équivalents à ceux d’un salarié classique, avec le sentiment de m’éloigner du schéma habituel de l’entreprise «centre de profit» pour servir un secteur porteur et une mission noble, celle d’une alimentation saine, en lien avec les attentes des consommateurs d’aujourd’hui. Ça m’a bousculé, car j’avais perdu la notion de rêve.

 

Quels sont les profils qui peuvent intégrer ce statut d’indépendant ?

 

Tout le monde est concerné. Du retraité qui dispose de temps libre à la mère de famille qui souhaite compléter ses revenus, de l’étudiant aux personnes qui s’interrogent sur leur avenir professionnel ou encore aux créateurs d’entreprise qui veulent se positionner sur un segment d’avenir. L’essentiel, c’est de sortir de sa «zone de confort» et de viser le développement personnel. Chez NL International, les distributeurs viennent de tous horizons, du secteur médical, du tertiaire, des services, avec une volonté d’entreprendre… et appuyés par de prestigieux ambassadeurs de la marque : David Douillet, Virginie Guilhaume, Marie-Amélie Le Fur… Et des intervenants de notoriété dans le cadre de nos congrès, comme le scientifique Joël de Rosnay ou le physicien Marc Halévy. Personnellement, en région Centre, j’ai franchisé une quinzaine de distributeurs depuis le début de mon activité. Nous les accompagnons au quotidien dans le lancement de leur nouvelle activité par le biais de formation et de séminaires. Certains visent des revenus immédiats, d’autres une indépendance financière à terme par le biais du réseau qu’ils ont constitué. Pas de limites, avec ce statut d’indépendant, c’est moi qui décide de mon salaire. Cerise sur le gâteau, ça me laisse aussi le temps et la possibilité d’entreprendre d’autres activités ! Pour preuve, je viens d’ouvrir à l’ancien restaurant le 102, à Vendôme, un vide-maison original, entre exposition et brocante.

 

Plus d’infos : 07 82 13 75 61 ou anthony.ginis@yahoo.fr

 

Vers une alimentation plus saine
Les produits Beautysané ont été adoptés par des centaines de milliers de consommateurs. Ce sont des substituts de repas naturels qui correspondent à la ration journalière et répondent à la norme européenne. Ils sont axés sur le bien-être et l’équilibre, dans le respect des apports nutritionnels et proposent des programmes minceur adaptés à chacun. Fabriquée à Strasbourg par NL International, la gamme Beautysané a pour slogan : « Manger mieux pour vivre mieux ».

image_pdfImprimer en pdfimage_printImprimer cet article

À lire également

Archives : des lettres de la Première guerre mondiale mises en ligne

 En février, le Président du Conseil départemental et les descendants d’Albert-Jean Després, officier de la Grande Guerre, ont signé une

“J’écris, on tourne…”

 L’association Pôle Image 41, bien plus qu’un studio, organise, jusqu’au 21 novembre, un concours de scénarios « J’écris, on tourne…

L’agriculture de demain passera par le numérique ou périra

 Agriculteur et écrivain. Les pieds sur terre et la tête dans l’espace numérique. Sans faire du passé table rase, Hervé

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

MENU
X