Menu

Un collectionneur de poids

Un collectionneur de poids

Jacques Passenaud habite à Mondoubleau, il est collectionneur. Pendant des années, patiemment, sillonnant la région, il a recueilli… des poids lourds.

 

Des superbes machines avec leurs pièces d’origine, abandonnées, et qui auraient sans doute disparu, si elles n’avaient pas rencontré le chemin de ce passionné. Ces poids lourds, Jacques Passenaud ne fait pas que les amasser ! Il les entretient, les restaure, raconte leur histoire.

 

Cette passion, il a souhaité la faire partager avec le public en ouvrant un musée privé sur trois étages dans une ancienne usine désaffectée de Mondoubleau et qu’il ouvre toujours avec plaisir sur rendez-vous.

 

Jacques a 80 ans passés et avec l’association «Roue Libre» il souhaite laisser une trace, un souvenir, une mémoire. Toutefois, l’avenir du musée est incertain. Aussi, l’association pense à mettre sur pellicule l’homme et sa passion, l’histoire et ses anecdotes.

 

Pour ce faire, l’association a lancé une souscription pour mener à bien ce projet dont le coût a été évalué à 3500 euros. Avis, donc, aux amateurs de moteurs, de collectionneurs et à tout public amoureux de belles mécaniques ou amateurs d’histoire locale, pour en faire en sorte que la mémoire soit entretenue.

 

Contact : Roue Libre,
80 rue des Quatre-Huyes, 41100 Vendôme.

 

Un reçu sera adressé pour tout chèque envoyé. Une fois la somme de 3500 euros atteinte, tous les chèques qui arriveraient après seront renvoyés aux généreux souscripteurs. A l’inverse, si les 3500 euros ne sont pas atteints, tous les chèques seront renvoyés.


À lire également

Centre hospitalier de Blois-Clinique du Saint-Cœur de Vendôme

Une convention de coopération a été signée, en matière de réanimation, entre les deux unités. Mutualiser au maximum les services

Saint Ouen en Vendômois, 150 ans d’images

L’association de Sauvegarde de la Vallée de Saint Ouen ouvrira ses portes samedi 3 décembre, au 33 rue Barré de

L’Hospitalet et ses projets pour 2017

L’Hospitalet est présent à Montoire depuis 1979, date des premiers travaux de cet établissement de santé, alors réservé aux accidentés

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont marqués d'une *

X