Menu

Une aide précieuse

Une aide précieuse

L’association Saint Vincent de Paul et, particulièrement, la Conférence Saint Martin de Vendôme accueille et aide, dans sa maison dédiée, des familles de migrants. La visite de l’évêque de Blois, Monseigneur Jean-Pierre Batut, a permis d’éclairer la mission que s’est donnée cette association caritative.

 

Deux familles sont actuellement abritées dans la maison située à côté du faubourg Chartrain, un lieu acheté par l’association St Vincent de Paul grâce à un don extraordinaire. «Logé au départ dans un ancien atelier de ganterie, transformé en logement avec un caractère urgent, cette situation ne pouvait pas durer, à peine légale, il me semblait plus judicieux d’acquérir une maison pour loger ces familles» explique Hubert Gérardin, ancien notaire à Vendôme et trésorier de l’association diocésaine. Plusieurs familles sont d’ailleurs déjà passées dans ce lieu d’accueil, des familles qui sont aujourd’hui régularisées et installées et dont les pères travaillent tous. «En 2018, nous avons dû changer la chaudière pour un coût de 8 000€ qui se rajoutent aux 13 000€ par an de fonctionnement de la maison. Nous ne vivons que de dons et c’est parfois compliqué» poursuit le membre actif de l’association.

 

Aujourd’hui, Evrard et Inès, un couple originaire de la République du Congo, sont dans la maison avec leurs quatre enfants. Entrepreneur routier dans son pays, Evrard a fui celui-ci car n’étant pas de l’ ethnie au pouvoir, des représailles s’exerçaient sur lui et sa famille. «Une ethnie majoritaire et une minoritaire comme beaucoup en Afrique. Comme d’habitude, les Européens ont fait un découpage épouvantable, ne respectant pas forcément les anciens royaumes» détaille le Père Pierre Cabarat. Une situation d’attente pour cette famille, les enfants sont scolarisés mais les parents, sans papiers, ne peuvent travailler, malgré une promesse d’embauche en tant que chauffeur routier qui a été faite à Evrard. Parlant parfaitement français, s’impliquant dans les associations caritatives de Vendôme en tant que bénévole, la famille congolaise devrait obtenir sa carte de séjour. « Jusqu’ici, tous les gens accueillis ont joué le jeu de l’intégration, la préfecture y est sensible pour accélérer les dossiers » conclut Hubert Gérardin.

 

Contact : Presbytère de la Madeleine – VENDOME
02 54 23 38 00 / ssvp41@gmail.com / www.ssvp.fr

image_pdfImprimer en pdfimage_printImprimer cet article

À lire également

Un bal plein de sens… Merci !

«C’est juste ce que nous avons à dire à toutes les personnes présentes ce vendredi 6 avril à l’Artésienne, à

La randonnée à Montoire, une affaire qui marche

En janvier, le Club des randonneurs montoiriens réunissait ses adhérents en assemblée générale, en présence de Jacky Hurault, représentant le

Claude Bordet, Orfèvre: itinéraire d’un enfant de Vendée

Du Marais poitevin aux grandes maisons parisiennes, Claude Bordet a fini par poser ses poinçons à Vendôme. Portrait ciselé d’un

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

<

MENU
X