Menu

Webdesigner : Black Bear Forges

Webdesigner : Black Bear Forges

Le bâtiment Outremer, situé à côté de la gare TGV de Vendôme accueille un espace coworking et de télétravail, une pépinière d’entreprises numériques, gérée par la Communauté d’Agglomération Territoires Vendômois. C’est par le biais de cet espace de Coworking qu’Olivier Blais vient travailler avec son entreprise de Webdesigner et de développement numérique.

 

Indépendant depuis 2009 dans son auto-entreprise « Black Bear Forges », il conçoit et développe des sites internet. Artisan du web comme il aime le dire car à l’écoute de ses clients et concepteur à la demande, Olivier apporte une plus value au projet.

 

Rien ne le prédisposait au web, sa formation de base est le génie-civil. Autodidacte au départ, il se forme très vite au sein de structures professionnelles. «A mes débuts je dépannais chez les clients leur ordinateur. J’ai commencé par les bases de l’informatique et je me suis intéressé tout de suite» précise t’il.

 

A l’écoute toujours, Olivier Blais analyse les besoins, sans en rajouter, en cherchant la solution adaptée. Il aime que son client soit libre sans contrat de maintenance et il lui apprend automatiquement à pouvoir se débrouiller seul. Il intervient quand le client le désire. Sur ces sites créés, il aime la photo, photographe lui-même et la privilégie toujours. Créateur de logos également, suivant toujours la demande de ses clients, il sait également faire appel à son réseau lorsqu’il ne peut pas répondre à la demande. «Comme le médecin généraliste, je réponds à tout. Je sais également faire appel aux spécialistes dans un domaine donné». Prenant un projet de A à Z, il le mène jusqu’au bout s’entourant d’un réseau constitué depuis 10 ans.

 

www.bbforge.fr / olivier.blais@bbforges.fr

Imprimer en pdfImprimer cet article

À lire également

Un nouveau président : la roue tourne au Rotary

L’année « rotarienne » commence début juillet pour les quelque 32 000 clubs qui parsèment le monde. Le Rotary –

Le rond-point de Lowice et ses avatars

La route de Vendôme à Montoire, qu’on passe par les bords de Loir ou la déviation, traverse inévitablement le rond-point

Disparition de Sue, marquise de Brantes

Le 18 avril une grande dame s’est éteinte à Montoire. Sue, marquise de Brantes, est morte ce lundi-là au 24

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

<

MENU
X