Cet article vous est proposé par Le Petit Vendomois
Article écrit par Le Petit Vendômois / Publié le 2 septembre 2015
Source:https://lepetitvendomois.fr/economie-societe/zone-bleue-passe-a-2-h-de-stationnement/

La Zone bleue passe à 2 h de stationnement

L’objectif de la zone bleue est de fluidifier le stationnement en centre-ville de Vendôme afin de maintenir le maximum de places disponibles pour accéder facilement aux services et commerces. Pour vérifier que cet objectif est atteint de manière optimale, la ville de Vendôme a confié à un cabinet d’études le soin d’évaluer le fonctionnement actuel du stationnement en y intégrant les grandes évolutions à venir à savoir  l’aménagement du quartier Rochambeau, la construction du nouveau centre nautique et la création d’un troisième espace de congrès et de spectacle au Minotaure.

L’étude effectuée à partir d’éléments de comptage et des analyses réalisées pour l’élaboration du plan local de déplacements a mis en évidence l’absence de saturation actuelle du parc de stationnement en zone bleue. Toutefois, les stationnements disponibles restent pour certains conducteurs trop éloignés de leur lieu de destination. Pour augmenter la rotation des véhicules notamment à proximité des commerces, la ville de Vendôme a choisi de prendre différentes mesures qui seront applicables dés le 1er septembre.

–    64 places vont être créées en zone bleue grâce au passage de zone blanche  en zone bleue de 42 places au parking Faubourg Chartrain et de 22 places au parking de l’Hôtel de Ville. En sachant qu’une place en zone bleue est utilisée en moyenne 4 fois par jour, ce sont plus de 250 opportunités de stationnement supplémentaire qui seront ainsi offertes aux Vendômois.
–    La durée de stationnement autorisée en zone bleue va passer de 1h30 à 2h.
–    La signalétique des parkings de centre-ville va être progressivement renforcée pour que chaque automobiliste ait une pleine connaissance de l’ensemble des possibilités de stationnement.

à noter par ailleurs que ces mesures sont complétées par une incitation à l’utilisation de modes de déplacements alternatifs à l’automobile avec la matérialisation de nouvelles pistes cyclables, un réseau de transport public attractif et financièrement très accessible, et la mise en place de collaborations pour l’élaboration de plans de déplacement au sein des entreprises.
Des mesures concrètes qui permettront aussi de libérer des places de stationnement pour tous ceux qui ne peuvent se déplacer autrement qu’en voiture.

© Copyright 2015-2020 Le petit Vendomois. All Rights reserved.

page 1/1