Menu

Ecole : Victor Hugo en danger

Ecole : Victor Hugo en danger

C’est un fait : la natalité baisse en France. Quatre mille naissances de moins en dix ans, et les premiers effets se font sentir en milieu scolaire vendômois.

 

Baisse de la natalité, alors quid des écoles ? Vendôme n’échappe pas à cette courbe descendante. C’est donc sur ce sujet que les élus ont souhaité rencontrer l’ensemble des parents d’élèves du centre-ville pour faire un point. «Depuis trois ans, Vendôme enregistre chaque année un nombre de naissances inférieur à 150», indique Pascal Brindeau, maire de Vendôme. Face à ce constat doit s’engager une réflexion quant au maintien ou non de certaines écoles, ou a minima à une réorganisation scolaire. «Il faut être vigilant concernant l’école élémentaire, avec des classes qui seront fermées à l’initiative de l’Education nationale à partir d’un nombre insuffisant d’élèves», poursuit l’élu. Cette baisse d’effectif, Vendôme doit déjà y faire face dans toutes ses écoles, sauf pour Anatole-France qui se maintient.

 

Il faut donc repenser, dans un premier temps, la réorganisation scolaire sur les établissements situés en centre-ville, ils sont les plus impactés par la baisse des élèves. «A la rentrée 2016, l’école Victor Hugo comptait 51 inscrits, ils étaient dix de moins en 2017. Quant à 2018, ces chiffres pourraient encore baisser et atteindre 33 élèves», annonce Sam Ba, élu municipal et adjoint en charge de l’éducation et des sports. Le projet serait donc de transférer les effectifs insuffisants au maintien de l’école Victor Hugo vers celle de Saint-Pierre-Lamothe, ce qui permettrait de constituer quatre classes avec 93 élèves.

 

Cette première réunion entre élus et parents d’élèves, quelque peu déboussolés et inquiets, devrait se renouveler afin de permettre une concertation plus large. Affaire à suivre, donc.

image_pdfImprimer en pdfimage_printImprimer cet article

À lire également

Tu connais la nouvelle ?

 Ecrire sans contrainte de petites histoires autour d’un seul mot, c’est le rêve pour s’exprimer et laisser parler l’imagination. Cette

Les Jardins Zen d’Ampère

 Jamais à court d’idées, le lycée professionnel Ampère de Vendôme entame un nouveau projet de jardins zen, au sein de

Comment s’occuper pendant les vacances ?

    Il suffit de télécharger gratuitement l’application mobile « Guideez à Vendôme ». Pour cette étape, une connexion wifi

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

MENU
X